vendredi 30 mars 2018

Qu’est-ce qu’un martyr ?




Le mot « martyr » vient du grec μάρτυς (pluriel : martyrès) qui signifie simplement « témoins ». On le retrouve dans la célèbre phrase du Christ qui annonce la Pentecôte, juste avant son Ascension :


« ...vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre. » (Actes 1 ; 8.)

A force de « témoigner » pacifiquement de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ pendant les terribles persécutions des premiers siècles de l’ère chrétienne, le terme est devenu synonyme de « mort en martyr ». Mourir en témoin du Christ et de son amour pour tous les hommes n’avait évidemment rien à voir avec l’idée d’imposer ses convictions ou sa religion aux incrédules ou aux ignorants. Il ne s’agissait absolument pas d’imposer la paix au monde par la force, (force des armes ou des arguments d’autorité, tout cela au prétexte de Dieu) mais simplement d’en être les témoins. Or, le témoignage de quelqu’un ne vient pas de ses mérites ni de ses efforts, mais vient simplement de ce qu’il a vu ou entendu quelque chose qu’il ne garde pas pour lui.

vendredi 16 mars 2018

L’homme Jésus-Christ, seul médiateur





Il y a par endroits dans les Écritures des formules lumineuses qui permettent de nous affermir dans le Règne divin et nous évitent ainsi de tomber dans les pièges de l’ennemi. C’est dans une des épîtres de Paul que se trouve l’expression que nous allons sonder aujourd’hui pour en tirer la moelle nourrissante.



« Dieu notre Sauveur… veut que tous les hommes soient sauvés, et parviennent à la connaissance de la vérité. car il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes JÉSUS-CHRIST, HOMME, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous ; c'est le témoignage rendu en son propre temps ; pour lequel j'ai été établi prédicateur et apôtre... » (1 Timothée 2 ; 3-7.)



Nous sommes dans une époque troublée où de nombreuses conversions ne se sont pas appuyées correctement sur la Parole divine et sont malheureusement particulièrement exposés aux nombreuses manœuvres tentatrices de l’ennemi de nos âmes. Les apôtres savaient bien qu’après leur départ il s’introduirait dans les assemblées des loups cruels dont la seule ambition serait de dévorer les brebis vulnérables du troupeau (Actes 20 ; 29.), et une grande partie des enseignements apostoliques vise ainsi à nous donner des outils scripturaires capables de nous aider à leur résister victorieusement.