lundi 28 janvier 2019

Les Écritures de notre défense

(Eliane COLARD Janvier 2019)


Il y a deux jours le Seigneur m’a fortement interpellée au travers du livre d’Esdras. J’avais déjà évoqué un premier aspect de ce livre dans un autre message. Ce livre met aussi en évidence la façon dont certains aspects de notre vie spirituelle se présentent comme une scène au sein d’un tribunal. J’ai eu l’occasion de dire à quel point mes études de Droit me donnent un éclairage intéressant sur beaucoup d’aspects de la vie spirituelle : la loi, la grâce, la justice, l’iniquité, le crime, la faute, l’imputation, la peine, la condamnation, la rançon, l’identité, la filiation, l’adoption, le nom, le changement de nom, la citoyenneté (céleste), l’héritage (d’enfant de Dieu), le patrimoine, le testament, le don ou la donation, le partage, la donation-partage (le fils prodigue), les obligations, les droits,..etc. Tous ces termes recouvrent des notions clairement juridiques.
Aujourd’hui je vais parler de Tribunal, de Juge, d’Avocat de la défense, d’accusation, et de Conclusions ou écritures des parties en présence (Défense ou Accusation). J’aurais pu tout aussi bien titrer ce texte « Les archives de notre Justification »