dimanche 15 novembre 2009

Mise en place accélérée des « estrades virtuelles ».

-->
Ou comment se réinstalle de plus en plus (comme toujours) une chaire réservée à un « clergé virtuel », mais cependant réel, qui compte bien contrôler ceux qui voudraient exprimer quelque chose sur les pages de leurs blogs...



La découverte d'internet par les chrétiens a généré un foisonnement d'initiatives diverses, parties de la base et qui, pour certaines, ont fini par ébranler les structures mentales païennes qui sévissent dans les systèmes religieux. En effet, sur le web il n'est pas besoin de demander d'autorisation, ni d'avoir de diplômes pour pouvoir parler aux gens, il suffit de démarrer un site ou un blog pour commencer à s'exprimer librement devant tous. Le résultat est évidemment très contrasté. On pourrait dire (en paraphrasant Esope et sa fameuse langue), que la net chrétien est à la fois la meilleure et la pire des choses. Car on y trouve des ressources bibliques importantes et édifiantes à côté de doctrines plus ou moins déviantes et quelquefois même totalement antiscripturaires.


Au début de cette aventure, on pouvait séparer ces initiatives en deux catégories :
- D'un côté les sites à « sens unique » qui mettaient à disposition des enseignements, des témoignages ou des exhortations, mais qui ne permettaient pas d'interaction directe avec les lecteurs.

- De l'autre côté les « forums » et les « chats », qui permettaient les échanges mais jamais à partir de ce qui était écrit dans les premiers sites, ou alors indirectement, uniquement en les citant. 

Les sites chrétiens à « sens unique » -plus ou moins fidèles à l'Esprit de la Parole- continuent à fleurir sur le net, (car par leur conception, ils présentent la facilité de ne pas se confronter directement à des oppositions et des remises en question), mais les « forums » et les « chats » ont connus des fortunes diverses. Plusieurs forums ont été ouverts par des déçus de certains groupes de partage ou la parole n'arrivait pas à circuler librement, et par leur ouverture d'esprit ils ont été l'occasion pour beaucoup de chrétiens de faire l'apprentissage des libres échanges autour de la Parole.


Et puis, plus récemment, l'arrivée des « blogs » a permis de mettre facilement des commentaires directement au dessous des enseignements et des partages. C'est souvent à ce moment là que se sont mises en lumière les difficultés qu'il y avait dans les milieux chrétiens à partager dans le respect et sans agressivité.


Il faut bien comprendre que dans nos milieux, nous ne sommes malheureusement pas habitués à échanger et à partager ensembles, même chez les évangéliques. Nous n'avons souvent aucune expérience sur la façon de gérer les confrontations d'idées, puisque la disposition « scolaire » et « théâtrale » des salles de réunions auxquelles nous sommes habitués, ne nous a pas donné l'exemple d'un lieu chrétien où il serait possible de partager et d'échanger ensemble, comme nous y exhorte pourtant la Parole. 

A cause de ces héritages religieux faussés, (dont nous n'avons malheureusement pas conscience), nous avons tous dans la tête des schémas de pensée tordus concernant le partage de la Parole, où il n'y aurait forcément qu'un seul orateur, qui parle de façon magistrale du haut de la chaire devant des « spectateurs » qui se taisent en attendant la fin de son homélie et le retour à la maison...


Mais cette façon de procéder ne correspond pas à ce que les Écrits Inspirés nous enseignent sur ce qui devrait remplir nos moments de communion fraternelle. A ce propos, j'encourage chacun à prendre le temps de lire l'excellente étude de Frank Viola sur « le christianisme paganisé », qui nous montre clairement, exemples à l'appui, combien nous nous sommes éloignés du modèle original de l'Église en le mélangeant avec les façons de procéder dans les cultes païens.


Ces schémas relationnels inadaptés se révèlent dans les manières qu'ont les internautes chrétiens d'échanger sur le web. Pour essayer de canaliser ces échanges rugueux et parfois conflictuels, les modérateurs chrétiens (qui la plupart du temps ne se sont pas encore débarrassés de ces comportements faussés issus des traditions religieuses), ont souvent tendance à revenir aux méthodes de contrôles abusives (mises à l'index, censures, expulsions), auxquelles le système romain nous a habitué depuis bientôt 2000 ans. 


Ce qui blesse souvent inutilement les intervenants et empêche aussi de véritables partages, qui puissent édifier ceux qui y participent. Car contrairement à ce que beaucoup s'imaginent encore, la véritable édification du Corps de Christ ne passe pas par une parole contrôlée qui serait dispensée magistralement du haut d'une chaire à un peuple passif, mais l'édification réelle se fait dans une communion et un partage réciproque de ce que chacun, avec ses charismes, a su saisir de la Parole Inspirée. Selon qu'il est écrit :


« Que faire donc, frères ? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l’édification. » (1 Cor. 14. 26.)


Il est normal que ceux qui n'arrivent pas à pratiquer cette réalité dans le cadre de leurs réunions, ne comprennent évidemment pas comment le vivre paisiblement sur le net. Et je dis cela aussi bien pour les intervenants que pour les modérateurs. Les premiers se croyant souvent en haut d'une chaire et déclamant magistralement des choses qui ne sont pas toujours véritablement inspirées, et les seconds n'ayant souvent aucune conscience de l'étouffoir qu'ils mettent sur l'action de l'Esprit dans ces moments de partage en reprenant sans ménagement et en censurant sans états d'âmes.


Pourtant nous savons tous que l'exemple biblique de la communion consiste dans le partage d'un repas (sans estrade et sans censeur), où le maitre de maison est au service des autres, s'abaissant même jusqu'à se mettre à nu pour leur laver les pieds... Mais les blog sont hélas souvent la propriété de ceux qui les ont ouverts et la notion de service n' y est parfois qu'un prétexte à de basses manoeuvres qui n'ont pas grand-chose à voir avec l'exemple lumineux et édifiant de notre Seigneur...


Pendant que certains « verrouillent » leurs blogs et sélectionnent les intervenants en fonctions de leurs opinions, d'autre ouvrent de nouveaux lieux d'échanges, dans un esprit de service et de partage.


Et c'est ainsi que le net chrétien se grippe, se bloque, avance ou évolue, selon la place qui est réservée à la véritable écoute de la Parole et de l'Esprit. Une écoute obéissante et confiante nous menant par des sentiers sûrs que nous ne connaissons pas encore (Es. 42. 16.) vers une communion de plus en plus profonde avec Celui qui nous a montré un exemple afin que nous suivions ses traces (Es. 40. 3.).



Jean-Luc




Dans le même ordre d'idée


Mise en place accélérée des « estrades virtuelles ».

 

Saisir la pensée de Christ. 

 

 

 

 

 

 


19 commentaires:

  1. merci pour ce partage, Jean-Luc ! Ce besoin d'échanger plus concrètement avec les internautes m'a poussée il y a quelques temps, non à supprimer mon blog, mais à y ajouter un forum, et depuis, je ne m'attendais pas à de tels liens créés avec d'autres disciples de Christ ! C'est ce qui me manquait, même si les commentaires ne sont pas désactivés sur mon blog, ça restait assez "sens unique"... Avec le forum, le Seigneur a posé son doigt sur des choses qui n'étaient pas claires en moi (sur la prière, mais aussi sur ma façon d'écouter les gens, et aussi sur l'acceptation de ne pas pouvoir tout gérer ! Là j'ai vu le Saint-Esprit à l'oeuvre pour "pallier" à nos manquements, contrairement au blog où je décidais de tout et toute seule.) J'ai dû apprendre dans mes relations avec les autres à laisser davantage le Seigneur guider nos conversations, j'ai tout simplement appris des autres, dans le partage, et pas seulement de manière reposante à la lecture de leur site à sens unique. J'ai aussi pris une plus grande conscience de la cohésion entre les différents membres du corps de Christ... alors c'est vrai que ton article est comme une confirmation pour moi.
    Sois béni dans ta journée à Ses pieds.
    Clochette

    RépondreSupprimer
  2. Merci cher Jean-Luc pour cette mise au point.

    Je suis toujours très heureuse de te lire. Et merci pour la possibilité de te parler sur ton blog.

    Aline

    RépondreSupprimer
  3. Cher J.Luc !
    Je suis heureuse de constater que ce que Dieu nous montre, lorsque nous laissons le Saint-Esprit nous le dire, s'avère réciproquement dans la vie de tous les membres concernés.
    Je viens seulement d'ouvrir mon blog et si j'ai très envie de le compléter d'avantage chaque jour par mes propres inspirations, j'aime y mentionner les articles qui m'ont parlé comme le tien aujourd'hui. Je vais d'ailleurs, à nouveau, l'insérer sur mon blog car il est édifiant, si tu le permets.
    Je me joins aussi au commentaire de clochette car je passe presque autant de temps sur mon blog que sur son forum. Le Seigneur nous béni.
    Je t'encourage à continuer et j'espère pouvoir venir encore récupérer de nombreuses pensées inspirées ici pour les faire partager au plus grand nombre.
    Que toute la Gloire revienne à Dieu Seul, dans le Nom de Jésus, soit béni, amen.
    Flo.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour à tous,

    Finalement, lorsqu'on va sur un blog, c'est un peu comme si on rendait visite à quelqu'un.
    Chaque blog réflétant le ''propriétaire'' qui l'habite, selon ses goûts et sa vie spirituelle.
    C'est ainsi que le proprio dirige et contrôle sa ''maison'' avec les règles orales ou écrites qu'il a décidé de mettre en place.

    Même si au niveau des échanges de commentaires, de véritables partages constructifs et édifiants peuvent voir le jour, bien souvent la réalité nous rattrappe et nous rappelle que nous ne sommes pas tous sur le même plan, mais que le blog génère deux groupes : le propriétaire ( ou les modos ) d'un côté et les visiteurs de l'autre.

    Le maître des lieux est aux commandes principales : lui seul ( ou en équipe restreinte ) non seulement décide des commentaires qui seront mis en ligne ou pas, mais aussi, c'est lui qui sélectionne les plats qui seront dégustés par ses visiteurs.

    La liberté de ceux-ci étant restreinte à celle de goûter aux différents aliments choisis par le proprio puis d' émettre leur opinion à ce sujet.

    « Que faire donc, frères ? Lorsque vous vous assemblez, LES UNS OU LES AUTRES PARMI VOUS ONT-ILS un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l’édification. » (1 Cor. 14. 26)


    Alors, je m'interroge : un blog n'est pas une assemblée telle que décrite dans les Ecritures, cependant, si on voulait s'en rapprocher, un blog sans estrade et sans groupes, qui laisserait plus de place à la liberté du Saint-Esprit, serait-ce possible ?

    Fraternellement,

    Carole

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Carole, en venant vérifier si j'avais reçu la permission de J.Luc pour utiliser ses textes dans mon blog, j'ai lu ton commentaire.
    Si je comprends bien, tu parles d'un blog qui serait créé par une ou plusieurs personnes mais qui serait ouvert pour que chacun puisse y apporter son propre langage spirituel ? Les forums ne font-ils pas ce genre de choses ? J'aimerai que tu précises ton idée car elle a évoquée quelque chose en moi mais mon manque d'expérience sur le net, ne me permet pas d'être sûre de ce que je comprends là-dedans.
    Merci. QDTB

    J.Luc, puis-je me servir de tes articles sans venir te demander à chaque fois l'autorisation ?

    A bientôt, sur "Alpha et Oméga" si vous le souhaitez, soyez les bienvenus.

    http://esperanceflo.blogspot.com/

    Flo.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Flo,

    Excuse-moi, je n'avais pas compris que tu me demandais à nouveau l'autorisation d'employer sur ton blog les billets que tu trouves ici. Ce n'est vraiment pas la peine! Je te remets simplement ci-dessous ce que j'avais répondu lors des premières demandes :

    Je suis responsable devant Dieu de ce que j'écris et j'en aurais donc des comptes à rendre devant Lui, mais je n'en suis pas le propriétaire puisque c'est son Esprit qui me l'a inspiré .

    Vous êtes donc aussi, de votre côté, responsables de l'usage que vous en ferez. Que le Seigneur Jésus Christ vous donne la sagesse et le discernement pour les utiliser selon sa volonté, sans les déformer et de préférence en précisant leur origine.

    Que toute la gloire revienne à Dieu pour ce qu'Il m'a inspiré. Car je n'ai fait que transmettre ce qu'Il m'a appris et révélé aussi fidèlement que je l'ai pu.

    Jean-Luc

    RépondreSupprimer
  7. Salut Carole,

    Ce que tu nous dis plus haut est intéressant et pousse à la réflexion. Car il est vrai que si les blogs sont des lieux d'échange sur un thème choisi par leur propriétaire, ils me semble plus difficile, pour des raisons de sécurité, d'en donner les clés à absolument tous les intervenants. Car il suffirait d'une personne malveillante pour mettre en l'air tout le côté informatique.

    Cependant je crois qu'il serait techniquement possible de confier les clés à d'autres frères et soeurs de confiance, qui pourraient ainsi mettre en ligne ce qui leur est inspiré.

    Il faut seulement que je prenne le temps de voir comment procéder. Il n'en reste pas moins vrai que chaque propriétaire de blog demeure responsable devant la loi de ce qu'il met en ligne et il est indispensable de ne jamais l'oublier. Un peu comme je me sens simplement invité quand je me retrouve avec d'autres frères et soeurs chez l'un d'entre eux. A moins d'avoir vraiment des convictions fortes du Seigneur, j'éviterais donc de les indisposer.

    Mais si cette attention fraternelle est motivée par l'amour du prochain, elle n'est pas une limitation à la liberté de l'Esprit, au contraire!

    Cependant, il est exact que, même si une « réunion » virtuelle sur le net n'a pas tous les avantages de la réalité (par exemple, le « saint baiser » ne peut pas y être pratiqué, ni l'imposition des mains...), il n'en demeure pas moins que c'est dans ces espaces de liberté que l'Esprit est présent (2 Cor. 3. 17.). A nous de nous en approcher de plus en plus dans notre façon de vivre les relations fraternelles.

    A cogiter et à voir comment mettre en oeuvre concrètement. A suivre, donc.

    Fraternellement.

    Jean-Luc

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour J.Luc !
    Je reviens tardivement vérifier ta réponse car j'ai écris également de mon côté ces derniers temps, etc..
    Je te remercie d'avoir à nouveau confirmé, car en effet, il me semblait que tu m'avais déjà répondu en ce sens mais je n'ai plus su me rappeler de la réalité de la chose. Pardonne-moi de t'avoir fait répété et saches que je pense exactement la même chose. Ce qui veut dire que tu peux prendre ce que tu veux également dans ces conditions là.
    Je trouve que c'est important de préciser que tout ce que nous faisons et disons est inspiré par le Saint-Esprit afin que nulle ne se glorifie mais aussi, que chacun prenne pleinement conscience de la responsabilité de ses propos.
    Car en effet, nous serons tous jugés pour cela, quant au respect de l'origine, il me semble que c'est la moindre des choses.
    Je t'encourages pour tes prochains articles mon frère et je te garde dans mes pensées fraternelles.
    QDTB, à bientôt et n'hésites pas à me donner ton avis quand tu viens visiter "Alpha et Oméga".
    Flo.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Flo,

    Pour réponse à ta question, en général, un forum est un lieu d'échanges sur différents sujets mais sans articles mis en ligne. Ceux-ci devront être lus sur d'autres sites. Un blog, par contre, publie des textes à la suite desquels les intervenants pourront débattre ( oui ou non ).

    Depuis quelques temps, on peut observer que de plus en plus de frères et sœurs se décident finalement à ouvrir leur propre blog perso, fatigués par les conflits d'opinion, les censures à répétition et autres moyens de pressions utilisés par certains propriétaires de blogs . Cela afin d'avoir enfin la possibilité de mettre en ligne en toute liberté ce qu'ils ont à cœur de dire.

    Et voilà que les blogs poussent comme des champignons...!
    Chacun à sa tribune...!
    Fini la censure !
    Enfin on peut publier des paroles inspirées du Saint-Esprit, à moins que ce soit des opinions humaines...

    Blogs, reproduisant parfois étrangement le principe des différentes dénominations....: un nom est collé sur le lieu fermé de réunion, les deux groupes que l'on vient de quitter sont reproduits : un clergé ( à une ou plusieurs personnes) profitant souvent des clés techniques qu'il a en mains pour chapeauter les ''membres inscrits'' pour les faire plier à sa volonté...

    La solution serait-elle que chacun fasse son blog et qu'on se visite tous régulièrement les uns les autres pour lire tous nos articles ?

    Tu vois Flo, ce que je trouve profondément merveilleux, c'est lorsqu'on se retrouve à partager dans un lieu de liberté propice à faire grandir l'amour de Christ les uns avec et dans les autres.

    Un lieu où chacun est mis sur le même pied d'égalité. Chacun ayant la même possibilité de s'exprimer librement sans censure, acceptant d'être repris s'il le faut. Un lieu d'échanges et de partages où le propriétaire a le désir avant tout de laisser le Saint-Esprit agir, mettant en commun, partageant ainsi ce qui est utile pour les autres de son pouvoir technique autres, laissant, agir le Seigneur au travers des uns des autres selon ce qu' Il donne : un enseignement, une exhortation, reprendre quelqu'un, encourager....

    En réalité, tout commence par le coeur du propriétaire...
    Quelle est son intention profonde ?
    Celle de rester à tout prix sur l'estrade ou celle de rejoindre le rassemblement de ses frères et soeurs ?

    Ainsi, tout dépendamment, l'amour sera refoulé dans le corridor ou croîtra....

    « Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, Je suis au milieu d’eux. » (Mat. 18. 20.)

    Que le Seigneur te bénisse,

    Carole

    PS: Jean-Luc, techniquement, serait-il possible ici de signaler dans une colonne les commentaires récents mis en ligne afin que l'on puisse aussi en profiter même s'ils sont cachés sous la pile d'articles des mois précédents ?

    RépondreSupprimer
  10. Salut Carole,

    Oui il est techniquement possible de faire ce que tu demandes, mais je n'en ai ni les compétences techniques, ni le temps.

    Mais si d'autres disposent de ces deux trésors et voudraient les mettre à disposition de la communauté, qu'ils nous le fassent savoir, on est preneurs!

    Jean-Luc

    RépondreSupprimer
  11. Merci jean-Luc de ton article variment très juste et interessant.
    Ce que l'on peut voir également sur les sites évangéliques c'est la necessité de garder un auditoire et ainsi faire des "coups"médiatiques, c'est à dire aborder des sujets qui vont forcement provoquer des polémiques, ce que je fais c'est que je n'interviens plus pour redresser les tords et ainsi contribuer moi même à entrer dans le jeu de l'audience, c'est malheureusement pas du tout à la gloire de notre Seigneur mais tellement répandu les recherches d'audience.

    Il reste néanmoins qu'il existe beaucoup de dogmatisme dans nos milieux chrétiens évangéliques, surtout sur les sujets comme Israel ou la place des femmes dans l'Eglise, la vision eschatologique vu par Jonh Darby a complètement et depuis longtemps occupé le terrain, ce qui entraine des forteresses dans nos pensées en tant qu'évangéliques, alors que si nous étudions simplement la parole de Dieu sans se réferer à la vision eschatologique de Darby nous voyons qu'il y a des incohérences évidentes.
    Philippe de Gaza

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Jean-Luc et Carole,
    je viens de voir seulement maintenant ta réponse Carole et je comprends un peu mieux ce que tu as voulu dire.

    D'ailleurs, à l'époque où je t'ai demandé ceci, je n'étais jamais allée sur un forum quelconque et je découvrais à peine les blogs.
    J'ai vécu une expérience intéressante pendant deux mois sur un forum mais cela a pris fin assez tristement je dois dire.
    Je ne rentrerai pas dans les détails mais juste parce que j'ai parlé ouvertement de choses qui se passaient officieusement, cela n'a pas plu et j'ai été tout simplement bannie.
    Cela fait un choc et si je n'avais pas la grâce de Dieu pour me garder la joie et la paix, j'aurai vraiment du mal à "avaler la pilule".
    Mais je pense que ce que tu proposes n'est tenu qu'à la bonne disposition de coeur du propriétaire et il faut aussi accepter de ne pas plaire à tout le monde, c'est comme ça.
    Tu pourrais peut-être créer cet espace puisqu'il te tient à coeur, as-tu demandé cela au Seigneur ? Si le Saint-Esprit t'inspire, suis-le, il peut t'amener à de grandes choses tu sais. Je te bénis pour ton projet, par le Saint-Esprit et dans le Nom de Jésus, amen.

    A bientôt mes frères et soeurs. Que Dieu vous bénisse.
    Flo.

    RépondreSupprimer
  13. Chère Flo,

    Concernant les blogs, en effet, tout dépend de la bonne disposition de coeur des propriétaires, mais également de ceux qui viennent sur les blogs.

    Par expérience, je remarque que le Seigneur se sert du ''frottage'' que l'on a les uns avec les autres pour nous faire grandir ensemble avec Lui.

    C'est la confiance, la vérité et l'amour qui devraient nous unir par le lien du Saint-Esprit, et cela passe par le pardon des offenses qui nous sont faites ainsi que la demande de pardon pour celles que l'on fait.

    D'ailleurs, il arrive souvent, que celui qui nous blesse soit lui-même un écorché vif , ayant peut-être vécu des rejets, des abus ou de profondes blessures qui ne sont pas forcément encore totalement guéries . Il a besoin alors de toute notre patience, de notre soutien et de notre amour pour progresser avec le Seigneur et pour comprendre que c'est au pied de la croix que la guérison se fera.

    Pour cela, il lui faudra réaliser qu'il est profondément aimé et respecté, tel qu'il est, parce qu'il a une très grande valeur aux yeux de Dieu, ainsi que pour ses frères et soeurs.

    Mais il se peut aussi que ce soit nous le blessé qui agresse l'autre sans le vouloir. Et c'est alors, en voyant la forte réaction de nos vis-à-vis, que le Seigneur peut nous ouvrir les yeux sur notre propre état, de quelque chose de caché jusque là, qui resurgit de notre coeur, et donc de notre besoin de Sa guérison à la croix.

    Que notre Seigneur te fasse bcp de bien chère Flo.

    Affection fraternelle,

    Carole

    PS: concernant ta question, pour l'instant, je n'ai tout simplement pas assez de temps pour un tel projet....ni les capacités techniques !

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Carole, que la paix et la grâce du Seigneur soient notre partage, amen.

    Je dis amen à ce que tu as noté concernant les offensés et offenseurs.
    Nous ne sommes pas parfaits, c'est le sang de Jésus qui nous rend comme tels aux yeux de Dieu mais nous avons à cheminer (chacun) dans Ses voies.
    J'ai pardonné à cette personne car son geste n'était que l'aboutissement de pas mal de choses qui n'allaient pas et sans efforts pour aller dans le bons sens, c'était inévitable.

    Dès nos premiers partages, les choses me sont apparues clairement, et je l'ai soutenu pendant deux mois environ en m'humiliant pour qu'elle puisse goûter aux bons fruits de l'honnêteté envers l'autre, le pardon, la sagesse, etc. Mais elle a continuer à galoper tous cheveux au vent, sans prendre le temps de voir, d'entendre, et finalement n'a utilisé mes ressources que pour un profit qui n'a rien d'édifiant, même pas pour elle-même.

    J'ai prié et Dieu m'a dit : STOP !

    Je lui ai donc fait part de tout ce film qui s'est déroulé devant ses yeux sans l'avoir vu, afin de commencer à essayer de s'humilier un peu pour apprendre au lieu de prétendre tout connaître, mais elle a préféré l'ignorer.
    Seulement, en semant la "zizanie" au passage dans ma vie privée. Alors j'ai du recadrer les choses et.. tu connais la suite.

    Bien sûr qu'il y a des âmes qui ont besoin d'avantage de pardon, de patience, etc. que d'autres, mais on ne peut aider que quelqu'un qui veut s'en sortir.
    La personne qui croit être au-dessus de tout alors qu'elle souffre d'un mal qui lui nuit sournoisement, ne peut recevoir notre charité que si elle décide de se remettre en question.
    Il y a un temps pour tout.
    Je prie pour elle et Dieu peut tout. Ce sera par une autre expérience ou encore une autre, jusqu'à ce qu'elle plie le genou comme Dieu veut que nous le fassions pour devenir humbles. Et un jour, cela aboutira.
    Pourvu que le moins de monde possible soit embarqué dans ce tourbillon incensé, car certains se laissent séduire et ils finissent par se perdre.

    J'espère qu'un jour tu auras les moyens pour ton projet, je prie pour cela aussi.

    Que Dieu te bénisse ma soeur en Christ, flo.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour chère Flo,

    Je te lis et je vois que le rejet subi par le forum dont tu nous parles a été douloureux et t'a affectée.

    Cela ne fait que renforcer ma certitude que la censure ou le bannissement d'une frère ou d'une soeur d'un blog aussitôt qu'il devient trop gênant, n'est qu'une solution facile pour celui qui détient les commandes.
    Cependant, je ne crois pas qu'elle serve ni à l'édification, ni à la transformation des coeurs des uns et des autres, apportant souvent plutôt une couche d'incompréhension, voire même d'amertume des deux côtés plutôt que de faire grandir l'amour.

    La mise à l'écart d'un frère devrait être un tout dernier recourt et après avertissements .

    Ce soir, j'ai relu tes posts afin de mieux comprendre ce que tu as vécu, et je remets ici l'une de tes phrases :

    ''...mais juste parce que j'ai parlé ouvertement de choses qui se passaient officieusement, cela n'a pas plu....''


    Que veux-tu dire Flo ? Aurais-tu rendu publique des choses concernant l'une des personnes de ce forum ?

    Que le Seigneur te bénisse,

    Carole

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir Carole, que la grâce et la paix du Seigneur soient préservées dans nos coeurs et nos esprits, amen !

    Je veux te dire pour te répondre que jamais je ne me permettrai de citer l'identité réelle de quelqu'un, si c'est à cela que tu pensais.

    J'ai demandé des réponses précises et j'ai révélé un manque d'humilité pour des choses qu'elle montre comme provenant de son esprit alors que la plupart lui sont inspirées par d'autres et qu'elle oublie souvent de le mentionner, entre autre.
    J'ai supporté un temps personnellement, car cela m'a permis de me laisser humilier pour me concentrer sur le travail effectif que le Seigneur m'avait mis à coeur de faire là-bas, essentiellement.
    Mais quand elle a été insinuer des choses au sujet de mon époux j'ai dis STOP, c'est tout.

    J'ai pardonné, je le lui ai fait savoir par mail pour le nouvel an.
    Elle n'a pas répondu.
    Qu'elle continue sa route en paix comme je continue la mienne.

    Dès lors que nous sommes deux, nous jouons un rôle vis-à-vis de l'autre et de soi-même, on est plus naturel qu'on le veuille ou non.
    J'essaie pour ma part d'être toujours le plus authentique possible et de ne rien cacher de mon intégrité à l'autre afin qu'on sache qui je suis, et qu'on ne soit pas pris au dépourvu si un jour il faut mettre à plat certaines choses.

    Je déteste le mensonge, l'hypocrisie, l'orgueil et toutes sortes de manipulations, qui n'édifient en rien et ne sont que de mauvais témoignages.
    Je le fais savoir dès le début de mes relations quelles qu'elles soient. Celui ou celle qui en joue, libre à lui. Mais en ce qui me concerne, je marche en sainteté et je fuis cela.

    Je ne regrette rien et remercie le Seigneur de ce qu'Il m'a apprit à travers cette expérience. Ma chair a diminué d'avantage encore et rien que pour cela, ça en valait la peine.
    Pour le reste, le jugement appartient à Jésus et Lui sait exactement de quoi il est question.

    J'ai témoigné le 10/01/10 pour le sujet en question.
    Mais je ne cherche à jeter la pierre à personne, juste démontrer que nous restons des êtres humains et tant que nous ne décidons pas de nous débarrasser entièrement du vieil homme, nous serons confrontés à ce genre de choses.
    C'est pour cela que je crois qu'il n'est même pas utile d'en parler d'avantage. Accepter que nous devons nous remettre en question tous les jours, aux pieds du Seigneur, pour nous laisser revêtir de Son Esprit en apprenant de nos erreurs, de celles de nos offenseurs, etc.

    Je m'aperçois que le fait même d'avoir témoigné à ce sujet, n'était pas utile finalement.
    Je demande pardon au Seigneur d'avoir jugé bon d'apporter cette information ici alors qu'Il est le Seul à pouvoir faire quelque chose avec cela à présent.

    La seule info utile que cela à apportée c'est que notre amour du plus grand nombre s'est refroidi et que la parole de Dieu se vérifie ainsi, ce n'est pas une fatalité.

    Je crois qu'il y a une grande différence entre être sur le chemin et arpenter celui-ci.
    Apprenons de Jésus car nous sommes à Son école. Je veux commencer par le faire en apprenant à supporter d'avantage aussi, afin de pouvoir le glorifier en toutes choses, amen !

    Que Dieu Te Bénisse Carole, merci Jean-Luc de nous permettre de nous entretenir parfois longuement sur certains sujets, ici.
    Nous avons aussi besoin de ces échanges et quoiqu'il arrive, Dieu est Souverain alors faisons-lui confiance et concentrons-nous sur l'essentiel.

    Je vous quitte en vous demandant de nous unir pour prier pour le peuple Haitien, pour un frère : Manache tout particulièrement, de qui je n'ai plus eu de nouvelles, mon âme est dans la compassion ce soir, que Dieu vous garde, amen.

    RépondreSupprimer
  17. Chère Flo,

    Tu as probablement mal compris ma question, ou alors, c'est moi qui l'ai mal formulée, excuse-moi si c'est le cas. Je ne parlais aucunement de nous citer ici l'identité de la personne dont tu parles, ni d'ailleurs d' expliquer ce qui s'est passé dans les détails, cela ne nous regarde pas, c'est entre vous et le Seigneur.

    La question était plutôt de comprendre comment tu t'y étais prise, et en cela nous pouvons tous apprendre les uns des autres.

    Dans un premier temps, as-tu été d'abord en privé vers la personne directement concernée, pour lui parler ''des choses qui se passaient officieusement'' qui n'allaient pas ?

    Que notre Seigneur te bénisse Flo,

    Carole

    PS: oui portons devant notre Père, le frère Manache et le peuple haîtien, ainsi que nos frères et soeurs persécutés en Iran et dans le monde.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Carole et Jean-Luc.

    Merci pour ton soutien dans la prière pour le peuple Haitien et pour pour notre frère Manache, ainsi que tous nos semblables persécutés en Iran et ailleurs.
    Que Dieu étende Sa Main sur chacun d'entre eux et qu'Il leur donne la force, la puissance pour résister face à l'ennemi, dans ce combat impitoyable. Nous demandons au Père, par le Saint-Esprit et dans le Nom de Jésus de nous garder d'être découragés à cause de toutes ces meurtrissures. Nous savions que ces choses devaient arriver et elles arrivent. Restons soudés, unis et d'avantage charitable envers notre famille en Christ, dans la chair et pour tous les hommes, car ce sont nos fruits savoureux d'Amour et de bénédiction qui feront une grande différence pour la Gloire de Dieu, amen !

    Quant à notre sujet, je te confirme que j'ai écris un long mail très complet et précis.
    J'ai posé une dizaine de questions en précisant que j'attendais des réponses rapides et claires. J'ai dénoncé ce processus de division qui m'a affecté car il me semble bien plus grave que l'usurpation d'inspirations. J'ai remonté l'historique pour démontrer que ce n'est que par charié et humilité que j'ai laissé passer ; pas pour que cela devienne une règle et que je sois utilisée pour subir.

    J'ai du attendre le lendemain pour recevoir une phrase jetée comme un os à un chien :
    "Le seul à mener ma barque c'est le Saint-Esprit, je t'aime."
    J'ai pris cela comme une insulte.
    Alors seulement, j'ai décidé de redemander ces choses ouvertement en confirmant chacune de mes phrases par un verset biblique.
    Je ne vois en rien l'oeuvre du Saint-Esprit là-dedans et c'est ce que j'ai exposé clairement. J'ai demandé qu'elle reconnaisse ces choses et qu'elle n'utilise pas son pouvoir d'admin pour effacer le message.
    La réponse a été mon banniment ferme et définitif alors que j'étais en train de déposer des sujets de prières inspirés et urgents.

    Quelle grâce que le Seigneur m'est mise au large. C'est vrai que j'en ai été affectée au début et je suis soulagée d'être à nouveau libre, afin de pouvoir continuer mon travail sainement pour le Seigneur, alléluia !
    Comme je te l'ai dis, j'ai appris beaucoup de cette expérience mais j'ai pardonné et je ne veux garder aucune rancune.
    Pour ces raisons, j'espère avoir répondu correctement cette fois, car je n'ai vraiment plus envie de revenir là-dessus.
    Je pense que ce n'est pas bon de ressasser les choses. Cela peut faire rejaillir de l'amertume alors qu'on l'a rejetée par le pardon, à quoi bon ?
    Christ nous dit :

    Galates 5 : 1
    Tenez-vous donc fermes dans la liberté, dont Christ vous a rendus libres, et ne vous remettez pas de nouveau sous le joug de la servitude.

    Je crois que nous devons avancer et non reculer. Je n'ai pas à me repentir d'avoir mis un terme à quelque chose de malsain. Mais je n'ai pas à juger et condamner la personne qui a agi ainsi. Mon rôle était d'être honnête et de montrer ce qui n'allait pas, c'est ce que j'ai fais, le reste ne m'appartient pas.

    Je suis juste peinée que de telles choses se produisent un peu partout et de + en +. Le pouvoir est une arme dangereuse dans certaines mains, je le confirme. Utilisé ainsi, il fait du mal et c'est cela que je voulais dénoncer car c'est la vérité.
    C'est important que nous mesurions les conséquences de nos actes, car on peut passer des heures à évangéliser ou autre, si on a de mauvaises pensées et attitudes dans le coeur, tout est mensonge et tromperie devant Dieu !
    Pour moi, ce sujet est clos.

    Je serais ravie de partager avec toi chère soeur à nouveau sur d'autres sujets. Si tu as encore une question à poser là-dessus, que tu juges vraiment utile, fais-le mais je recherche la paix avant tout et l'édification mutuelle, amen ?
    Que Dieu Te Garde et Te Bénisse ma soeur.
    Shalom à tous !
    Flo.

    RépondreSupprimer
  19. — J'avais parlé au sujet de l'Église de Jésus-Christ d'autorité croisée...
    — Mais nous ne pouvons comprendre si nous ne regardons pas à notre propre corps ! Car, dans la Bible, Jésus-Christ explique le fonctionnement de Son Corps en le comparant à notre corps naturel (1 Corinthiens 12, 12-27) !
    — Pour que notre corps fonctionne bien, le foie ne fait pas ce que font les yeux, n'est-ce pas !?... De même pour les pieds et les mains ! Or, si un frère ou une sœur essaie de faire ce qu'un(e) autre fait, non seulement il y aura conflit, mais la chose sera mal faite ! C'est comme si vous essayiez de marcher sur les mains...
    — L'autorité croisée consiste à RECONNAÎTRE ce que Dieu a mis dans l'autre ! J'explique :
    * Un frère est doué dans la musique de louange. Tous les autres lui sont soumis dans ce domaine.
    * Un autre frère est doué dans la guérison. Non seulement tous les autres lui sont soumis dans ce domaine mais celui qui est doué dans la musique va se soumettre à lui dans ce domaine ! Par contre, le frère doué dans la guérison va se soumettre au frère musicien dans la musique ! Comprenez-vous ?
    * On pourrait en ajouter un troisième, un quatrième... et même cent !...
    — C'est exactement ce que la Bible dit quand elle parle de «SE SOUMETTRE LES UNS LES AUTRES» ! Il n'est pas écrit "se soumettre les uns à un autre" !
    — Ceux qui sont administrateurs de blogs ou de forums ont du mal à le reconnaître car ils sont les créateurs de ces lieux de discussion... Mais... Comment ça se passait quand on n'avait pas Internet ? On allait chez l'un ou chez l'autre. Et on retrouvait ce même schéma où, si le maître de la maison n'était pas d'accord avec ce que disait un autre, il lui fermait la porte de sa maison !!! L'autre, se voyant refuser l'accès à sa maison, se mettait alors à ouvrir sa porte ! Il en est de même sur les forums et les blogs (suivez mon regard, avec le forum de Top-C...) ! La seule différence étant que tout le monde n'est pas assez "technicien" pour former des blogs ou des forums alors qu'il peut toujours ouvrir sa porte !...
    — Dieu est en train de restaurer Son Église...
    — Sincères amitiés fraternelles et toutes bénédictions au Nom de Jésus-Christ !

    RépondreSupprimer