mardi 23 août 2011

Qui avait raison ?


Trois aveugles se promenaient ensemble sur le chemin de la vie.

Ils rencontrèrent une homme qui voyait et qui leur dit :

- En continuant à marcher sur ce chemin, vous aller forcément rencontrer l’Éléphant, car tout le monde le rencontre.

- De quoi s'agit-il, lui demandèrent les aveugles ?

Il s'agit d'un Être Unique, beaucoup plus grand et plus puissant que nous, leur répondit le voyant. Quand vous le rencontrerez, respectez-le et honorez-le, car il n'existe sur la terre aucune autre créature qui puisse Lui être comparée.

Effectivement, quelques temps plus tard, les aveugles qui avançaient côte à côte buttèrent ensemble sur l’Éléphant qui s'était mis en travers de leur chemin.

Le premier aveugle (qui était probablement un maya) avança ses mains tâtonnantes, saisit la trompe et affirma :

- L’Éléphant est semblable à un énorme serpent suspendu dans le ciel. Il est complètement différent de nous et n'a ni bras, ni jambes pour se déplacer. Il mérite d'être honoré et respecté, car il est vraiment Unique !

Le second aveugle tendit alors ses mains et toucha le dessous du ventre de cet animal gigantesque :

- Mais non, tu te trompes ! L’Éléphant est semblable à un immense ballon suspendu dans le ciel au dessus de nos têtes. C'est Lui seul qui doit être honoré et respecté, car Il est plus haut que nous !

Le troisième aveugle se saisit alors fermement de la patte de cette bête et déclara doctement :

- Arrêtez d'honorer et de respecter plusieurs Êtres différents. Rappelez-vous ce que le voyant nous a dit : l’Éléphant est Unique. Et je viens de le saisir avec mes deux mains : l’Éléphant est semblable à un pilier inébranlable auquel est suspendu notre monde. C'est Lui seul qu'il faut honorer et respecter car toute la terre est dépendante de Lui.

Le ton commença à monter entre les trois aveugles et ils en finirent par se battre violemment entre eux, car chacun pensait avoir touché la vérité de l’Éléphant et considérait donc que les autres étaient des menteurs et des incrédules.

Heureusement, le voyant croisa leur chemin avant qu'ils n'aient complètement finis de se massacrer les uns les autres. Il leur demanda ce qui justifiait une telle discorde et en écoutant leurs explications il éclata de rire et leur dit :

- Quand donc admettrez-vous simplement que vous êtes des aveugles et que vous n'arrivez pas à saisir la totalité de l'Être Unique dont je vous ai parlé ? Chacun de vous n'en a touché qu'un aspect, car il est plus grand que vos bras, et à cause de votre handicap vous n'en n'aurez jamais une vision globale. Au lieu de vous battre les uns contre les autres en relevant de prétendues « contradictions », pourquoi n'écoutez-vous pas attentivement ce que vos amis ont saisi et qu'ils vous déclarent avec sincérité ? Même si ça ne remplace pas le don de la vue, ça vous permettrait au moins de comprendre en partie la grandeur de l’Éléphant. Ce serait mieux que de vous enfermer dans votre perception étroite de cet Être qui nous dépasse tous et d'en venir à vous faire du mal les uns aux autres en prétendant que vous savez tout et que les autres sont forcément dans l'erreur en saisissant les choses différemment de vous.

Les aveugles reconnurent leur erreur et reprirent leur chemin en partageant avec bonheur, et dans la paix, sur ce qu'ils avaient fini par saisir de la diversité infinie des perceptions qu'il est possible d'avoir à propos de l’Être Unique qu'ils venaient de rencontrer...

A chacun de tirer la bonne leçon de cette petite parabole et d'avancer paisiblement sur le chemin de la vie.

Jean-Luc B

1 commentaire:

  1. Bonjour

    J AI DEJA ENTENDU CETTE HISTOIRE, JE CROIS LORS D UNE REUNION DES FEMMES EVANGELIQUES Y A QUELQUES ANNEES; J AIME BEAUCOUP;

    MERCI

    TIRONS CHACUN LA LECON EN EFFET

    SOLANGE

    Shalom

    RépondreSupprimer