mardi 4 octobre 2011

Le Chrétien face à la persécution

.
'' Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant; mais si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre.''( Matthieu 5,v.39 )

Ces versets mettent en évidence l'humiliation qui est attachée au nom de "chrétien". Du point de vue de la morale naturelle, si quelqu'un ne rend pas coup pour coup, c'est un lâche.

Du point de vue spirituel, si un homme ne riposte pas, c'est une preuve de la présence du Fils de Dieu en lui.


Si on vous insulte, faites taire tout ressentiment et saisissez l'occasion pour laisser le Fils de Dieu se manifester à travers vous. On ne peut pas faire semblant d'avoir les sentiments qui étaient en Jésus-Christ. Ils sont en nous, ou ils n'y sont pas. Pour le chrétien, les insultes personnelles sont des occasions de rayonner de l'incroyable douceur de notre Seigneur Jésus.

L'enseignement du Sermon sur la Montagne n'est pas : "Faites votre devoir", mais "faites plus que votre devoir". Ce n'est pas notre devoir de faire un deuxième "mille", ou de tendre l'autre joue, mais Jésus dit à ses disciples d'agir toujours ainsi. Bannissons des pensées comme: "Je ne peux pas en faire davantage", ou : "On ne m'a pas pris au sérieux, j'ai été incompris." Chaque fois que je revendique mes droits, je fais tort au Fils de Dieu; par contre je peux éviter à Jésus d'être blessé si je reçois les coups moi-même. C'est ainsi qu'on peut se charger des afflictions du Christ. Le disciple réalise que, dans sa vie, c'est l'honneur de son Seigneur qui est en jeu, et non le sien.

Ne vous attendez pas à ce qu'on soit juste envers vous, mais ne cessez jamais de l'être vous-même. Nous réclamons toujours la justice. Voici ce qu'enseigne le Sermon sur la Montagne: "Ne vous attendez pas à la justice, mais vous, pratiquez-la."

Oswald Chambers

http://www.chretiendureveil.fr/lechretienfacealapersecution.htm

5 commentaires:

  1. C'est juste ca, mais j'aimerai poser une question, si par exemple une personne de ma famille proche m'a insulté et m'a traité de folle, qui n'est pas chrétienne malgré qu'on lui a parlé de Jésus une dizaine de fois.

    Dois je encore fréquenter cette personne, dois je aller même si elle m'invite a diner chez elle ?

    Merci de m'aider.

    SOYEZ BENIS

    angelic

    RépondreSupprimer
  2. Je précise que cette personne non chrétienne, fait des ragots en plus.

    Vraiment je me demande alors quelle attitude dois je avoir ?

    Merci d'avance

    angelic

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Angelic,

    Merci pour tes interventions.
    Pour commencer, relisons ce que nous dit Jésus :

    '' Vous avez appris qu'il a été dit: oeil pour oeil, et dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant
    Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre. Si quelqu'un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.
    Si quelqu'un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui.
    Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi.
    Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.
    Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,
    afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
    Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même?
    Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même?
    Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.''
    ( Matt. 5: 38 - 48 )

    Ses Paroles nous donnent déjà une première piste à mettre en pratique par amour pour ce qu'Il est pour nous, et elles rendent notre coeur disponible à l'amour envers notre ''ennemi''.

    Et puis, chaque situation étant particulière, toutes les réponses à nos questions peuvent être trouvées en les cherchant dans le lieu secret auprès de notre Seigneur. Lui expliquant notre incapacité et en nous attendant à Lui avec confiance pour qu'Il nous montre sa volonté et ce qu'Il attend que nous fassions, et alors Il le fait !

    ''Nous avons auprès de Lui cette assurance que si nous demandons quelque chose selon Sa volonté, Il nous écoute. Et si nous savons qu' Il nous écoute, nous savons que nous possédons la chose que nous Lui avons demandée, quelle qu'elle soit.'' ( 1 Jean 5:14)

    Il suffit de croire ce qu' Il dit en le mettant en pratique par la foi en étant à son écoute, et le Chemin de vie s'ouvre alors tout naturellement..

    Que notre Seigneur Jésus t'encourage et te bénisse richement de sa Présence Angélic,

    Carole

    RépondreSupprimer
  4. OK Merci !

    J'ai beaucoup de mal et j'ai deja prié ce problème là vers le Seigneur.

    Pour l'instant je peux pas, je n'arrive plus a fréquenter cette personne.

    La seule chose que j'arrive a faire c'est de prier pour elle.

    Bises a tous

    Que Dieu vous garde

    Angelic

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Angelic,

    Comme beaucoup d'entre nous,tu as été probablement meurtrie et cassée,et il semble à te lire que tu l'es encore aujourd'hui tout en éprouvant du ressentiment envers cette personne.

    Lorsqu'au fond de notre coeur on en veut à quelqu'un pour tout le mal qui nous ''ronge'' qu'il est responsable de nous avoir fait, le Seigneur Jésus de son côté nous demande de lui pardonner..

    '' Et lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Mais si vous ne pardonnez pas votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.'' ( Marc 11 : 25-26)

    C'est sérieux, n'attendons pas lorsque cela se produit et donnons sans tarder au Seigneur toute la souffrance et les ''coups reçus'' ( et sans plus jamais les reprendre après avoir prié ..) et disons-lui que nous pardonnons à cette personne comme il nous le demande.

    Il peut arriver que la blessure soit si vive que nous pensons être incapable de pardonner, dans ce cas, reconnaissons notre incapacité à y arriver devant le Seigneur et attendons-nous à Lui pour qu'Il intervienne dans notre coeur pour qu'on y arrive tel qu'Il le demande, Il le fera, et pardonnons..

    ''Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu et vous le verrez s'accomplir.''

    Courage Angelic, en aucun cas tu n'es seule, crois et fixe ton regard non sur ta souffrance mais sur le Seigneur Jésus, Il est avec toi et Il combat pour toi !
    notre part est de le croire et de lui obéir par amour.

    Qu'Il te protège précieusement en Lui,

    Carole

    RépondreSupprimer