jeudi 5 décembre 2013

M........ te souviens-tu de moi ?

.
« Seigneur, monte la garde devant ma bouche, surveille la porte de mes lèvres. »( Psaumes 141:3 )

Ecoutez attentivement ces paroles :
« Je mutile sans tuer. Je brise les cœurs et détruit les vies. Je suis rusée et malicieuse et je gagne en force avec l’âge. Plus on parle de moi, plus on me croit. Je m’épanouis à tous les niveaux de la société. Mes victimes sont impuissantes ; elles ne peuvent pas se protéger contre moi, parce que je suis anonyme et sans visage. On ne peut suivre ma trace. Plus vous essayez, plus je deviens une illusion. Je ne suis l’amie de personne. Quand je ternis une réputation, elle n’est plus jamais la même. Je renverse des gouvernements. Je détruis des mariages. Je fais pleurer les innocents. »
Qui suis-je ?

Mon nom est MEDISANCE !!!
Jésus a dit : « Au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée. Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. » (Matthieu 12:36-37)
Croyez-vous vraiment cela ? Si oui, vous ne briserez pas le cœur d’une personne en répandant ses secrets, en trahissant sa confiance, en ruinant sa réputation, ou en sapant son estime personnelle par le ridicule et des sous-entendus. Vous ne le ferez pas !
David a prié : « Seigneur, monte la garde devant ma bouche, surveille la porte de mes lèvres. » (Psaumes 141:3)
N’est-ce pas une bonne prière pour nous aujourd’hui ?
Bob Gass

2 commentaires:

  1. "je mutile sans tuer".... à voir, la Parole dit: la mort et la vie sont au pouvoir de la langue! pro 18.21

    Pour la victime, la médisance est tout, sauf une illusion ! sa trace se trouve sans la chercher après coup bien sûr.
    CJ

    RépondreSupprimer
  2. " je ne suis l'amie de personne"

    ... Mais le pire, c' est lorsque la médisance prétend dire sa vérité par amitié et au nom de la charité.

    RépondreSupprimer