vendredi 14 août 2009

LE PAYS OU LES LARMES SECHERONT




Je sais qu’un jour, nous vivrons dans la paix,
Dans un monde qui est en gestation.
Où tout ce qu’on entendra ne pourra qu’être vrai,
Au pays où les larmes sècheront.


Là, plus de cris, ni de mauvaises nouvelles,
Plus de malheur qui fait toucher le fond.
Car alors,Dieu fera toutes choses nouvelles,
Au pays où les larmes sècheront.


Les ennemis s’aimeront comme des frères,
Le loup et l’agneau s’y câlineront.
Et l’on n'apprendra plus à se faire la guerre,
Au pays ou les larmes sècheront.


Pour y aller le chemin est resserré,
On y perd toutes ses prétentions.
Mais c’est pour découvrir Celui qui est la Vérité,
Au pays où les larmes sècheront.


Mais nous n’y sommes pas encore arrivés,
Quelquefois le sentier parait long.
Dans l’amour et la foi il faut persévérer,
Jusqu’au pays où les larmes sècheront.


Le deuil et le mal auront disparus.
Au fleuve de vie nous nous abreuverons.
Et la mort elle même ne sera plus,
A pays où les larmes sècheront.


On entendra le chant des rachetés,
Rendre gloire au Père des nations,
Et à Jésus son Fils qui nous a donné,
Un pays où les larmes sècheront :


Nous te louons, notre Père Éternel,
Pour ta grâce en ton Fils Jésus,
Qui nous a donné une identité nouvelle,
Au pays où les larmes n’existent plus.

JLB


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire