mercredi 13 janvier 2010

Persécutions en Iran pendant la période de Noël.

Au moins 7 personnes incarcérées en Iran suite à des rafles durant la période de Noël
par Nicolas Ciarapica, blogdei.com

Ils ont réussi là où d'autres ont échoué : l'Eglise d'Iran, un mouvement évangélique autochtone dirigé par des jeunes, compterait maintenant dans le pays plus de membres que les autres dénominations soutenues par l'étranger. Ce mouvement est en train d'être décapité, avec l'arrestation d'au moins 7 de ses cadres dans le nord et le sud du pays, après des années de harcèlement par le gouvernement.
Bien que l'article 13 de la Constitution iranienne garantisse une certaine liberté aux minorités religieuses (juifs, chrétiens et zoroastriens), il est toujours interdit pour un musulman de changer de religion. Pourtant, en vertu de fatwas émises par les ayatollah Montazari (décédé le 19 décembre dernier) et Sanei, les personnes se convertissant à l'une des religions du livre ne devraient pas être considérées comme des apostats. La réalité est tout autre. 

                   

Après la rafle du 10 décembre 2006 qui avait donné lieu à une grande campagne de soutien international et celle du 11 mai 2008 dans la seule ville de Shiraz, l'Eglise d'Iran est à nouveau ciblée. Les troubles sociaux actuels, le limogeage cet été de hauts responsables du ministère des Renseignements et les pressions accrues sur les membres de la minorité religieuse Bahaïe faisaient planer une menace imminente et de grande ampleur.
Le risque était bien là et il s'est concrétisé durant la période de Noël. 

Arrêté le 12 octobre pour "apostasie de l'Islam", le pasteur Youcef Nadarkhani reste toujours détenu. Malgré les menaces, les membres de son église à Rasht ont célébré le culte de Noël et c'est son remplaçant ce jour-là, Keyvan Rajabi, qui a été arrêté à son tour après une "convocation" des services de renseignements pour se voir proposer le marché habituel: obtenir des informations sur les modalités de réunion et la liste des membres.

Comme on a pu l'observer du temps du Rideau de Fer, certains croyants se laissent manipuler, allant jusqu'à livrer leurs frères. Mais devant le refus de coopérer de ce mouvement de jeunes, les autorités exigent maintenant que les anciens musulmans reviennent à l'Islam. Après avoir convoqué plusieurs dizaines de croyants ces derniers jours, ce sont entre 5 et 7 cadres du mouvement qui ont fini par être incarcérés dans la ville de Shiraz, au sud du pays. Ces pasteurs, venus de plusieurs villes, avaient été assurés que la convocation consistait en des négociations. Il s'agissait en fait d'un guet-apens. Dans le même temps à Kermanchah (ouest du pays), l'église pentecôtiste assyrienne aurait été fermée. 

Voici les noms de ceux qui ont été arrêtés. Les noms manquants apparaîtront dès qu'ils seront confirmés.
  1. Youcef Nadarkhani (Rasht)
  2. Keyvan Rajabi (Rasht)
  3. Parviz Khaladj (Shiraz)
  4. Mehdi Furutan (Shiraz)
  5. Roxana Furutan (Shiraz)
  6. Behrouz "Marco" Sadegh-Khanjani (Téhéran)
  7. Abdol "Petros" Reza Ali Haghnejad (Bandar-Anzali)
Agissons pour soutenir les chrétiens d'Iran

Vous êtes invités à écrire, à faxer ou à téléphoner aux ambassades d'Iran de vos pays respectifs, sans mentionner précisément la source de l'information. Vous pouvez dire simplement que vous avez trouvé l'information sur le Net ou dans la presse. Avant toute chose, préparez vous dans la prière. Soyez corrects et polis, mais manifestez votre étonnement de ce que la liberté soit ôtée à des personnes pour des motifs de conscience alors que la Constitution iranienne leur garantit cette liberté (article 13).
 
Pour la France :
 
Ambassade d’Iran :
Son Excellence, Monsieur Seyed Mehdi Miraboutalebi, Ambassadeur d’Iran en France
4, avenue d’Iéna 
75116 Paris 

Tél : 01.40.69.79.00 - Fax : 01.40.70.01.57 

E-mail :  cabinet@amb-iran.fr
 
 


Pour la Belgique :
 
Ambassade d’Iran
Son Excellence, Monsieur Ali Asghar Khaji, Ambassadeur d’Iran en Belgique
Avenue F. D. Roosevelt 15
1050 Bruxelles
 
Tél : +32(0)2 627 03 50 51 - Fax : +32 (0)2 762 55 49
 

Pour le Canada (écrire en anglais) :
 
Ambassy of the Islamic Republic of Iran
245 Metcalfe St. Ottawa,
Ontario K2P 2K2
Canada
 
Fax : +1 (613)-232-5712


Vous pouvez également écrire ou téléphoner à la Grande Mosquée de Paris ou aux instances comme l'UOIF, les grandes fédérations musulmanes de votre pays... Vous trouverez sans peine leurs adresses sur Internet.

  

3 commentaires:

  1. Aux dernières nouvelles, il semblerait qu'il aient été condamnés à la peine capitale. On attend des précisions.

    Continuer à intercéder pour eux.

    Jean-Luc B

    RépondreSupprimer
  2. D'après ce que que nous avons appris, c'est sous l'accusation d' « apostasie » qu'ils sont condamnés à mort, car la plupart d'entre eux sont des chrétiens d'origine musulmane.

    Il est possible (et même recommandé) de téléphoner à l'ambassade d'Iran pour lui faire part de notre étonnement, puisque le 23° principe de la constitution iranienne ne poursuit pas le délit d'opinion (voir le lien) :

    http://www.jurispolis.com/dt/mat/dr_ir_constit1979/dt_ir_constit1979_chap03.htm#_Toc96573765


    Vingt-troisième Principe de la constitution de la république islamique d'Iran :

    « « « Le délit d’opinion est proscrit et nul ne peut faire l’objet de blâme et d’admonestation en raison de ses opinions. » » »

    Intercédons donc pour ces frères auprès de notre Père Céleste et agissons également en leur faveur en contactant les autorités iraniennes, car leur vie est en jeu.

    Jean-Luc B

    RépondreSupprimer
  3. Nos chers frères ne sont pas seuls !

    Ils ont AVEC eux Celui qui remplit l'univers qui est plus grand que celui qui est dans le monde (I Jean 4:4)
    et ils font partie de l'Eglise bien-aimée qui prie sans cesse dans les larmes, qui ne les laissera JAMAIS tomber !

    Ce n'est pas le nombre qui est important mais l'union de ceux qui prient AVEC eux en Esprit et en vérité en s'attendant au Père céleste.

    C'est prier ensemble avec amour et miséricorde pour tous ceux qui les oppriment, pour ceux qui les ont dénoncés et ceux qui sont indifférents à leur sort.

    Nous savons que '' la prière agissante du juste a une grande efficacité.'' ( Jacques 5 : 16 ), que ''nous avons auprès de Lui cette assurance que si nous demandons quelque chose selon Sa volonté, Il nous écoute.'' ( 1 Jean 5 : 14 )

    '' Priez pour tous les saints.'' ( Eph. 6 : 18 )

    '' Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux.'' ( Matt. 5 : 14 )

    '' Pierre était gardé dans la prison ; et l' Eglise ne cessait d'adresser pour lui des prières à Dieu.'' ( Actes 12 : 5 )

    Que Son Amour les garde et les fortifie puissamment en Christ malgré la fournaise ardente , les en faisant sortir vainqueurs, et que ceux qui les oppriment soient touchés par la Grâce.

    RépondreSupprimer