dimanche 21 novembre 2010

La simplicité


Pasteur Web

L'homme sage, l'Ecclésiaste, a beaucoup réfléchi sur la valeur de la vie, du temps et bien d'autres choses et  il énonce une vérité à laquelle nous ferions bien de prêter attention : 

Voici la seule chose que j’ai comprise : Dieu a fait les êtres humains simples et droits, mais ceux–ci ont tout compliqué. Ecclésiaste 7:29

Nous sommes très éloignés de la nature de l'homme que Dieu a créé au commencement et nous oublions trop vite que le péché a déformé l'esprit, la mentalité et la façon de penser des êtres humains. L'apôtre Paul rappelle avec justesse l'origine de cet état d'esprit : 

Toutefois, de même que le serpent séduisit Ève par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. 2 Corinthiens 11:3
Il y a une séduction qui consiste à tordre le sens de ce que Dieu a dit, qui entraîne dans des raisonnements contraires à la parole simple du Seigneur.
Il est facile de se détourner de "la simplicité à l'égard de Christ", de sa pensée, de sa parole, de ses instructions, de sa doctrine, de sa manière de vivre, de sa nature.

Lors du culte dans une église évangélique, j'écoutais un prédicateur parler de Jésus. C'était tellement rafraichissant de relire avec lui les passages si simples des Évangiles où l'on voit le Seigneur accueillir, guérir, délivrer, consoler, instruire, enseigner ...
Les évangiles  font découvrir et admirer Jésus, notre Seigneur, dans son attitude envers ceux qui s'approchent de lui.

Il est touchant de simplicité, de douceur et d'humilité, se mettant à la porté de chacun : des petits enfants qu'il prend sur ses genoux et dans ses bras afin de les bénir, des lépreux qu'il touche sans répugnance, des aveugles, des sourds et des muets, à qui il manifeste sa bonté, des malades et infirmes de toutes sortes qu'il accueille avec une tendre compassion, il les touche ou il leur permet de le toucher pour être guéris, des hommes et des femmes possédés et tourmentés par des mauvais esprits qu'il laisse s'approcher de lui et qu'il  délivre, enfin des pécheurs et des pécheresses, des gens de mauvaise vie, mangeurs, buveurs et impurs,  méprisés par les sectaires religieux pharisiens, saducéens, docteurs de la loi, mais reçus par Jésus qui leur pardonne avec une grande miséricorde et  transforme leur vie, comme pour Zachée ou Marie de Magdala.
Jésus n'instaure pas un rituel compliqué pour être approché de ceux qui viennent vers lui. Il les appelle, il les attire, il les fait asseoir pour leur donner à manger, il leur parle et les encourage, il s'assied sur un monticule ou dans une barque et il les enseigne, les instruit des lois du royaume de Dieu, par des paroles qu'ils comprennent car le discours est à leur portée.
Le Seigneur est venu comme un simple homme au milieu des hommes.

Quoi de plus simple qu'une parabole pour mieux comprendre les choses du royaume des cieux ? Quoi de plus instructif qu'une image prise sur le vif pour créer et fortifier la foi : regardez les oiseaux du ciel ... voyez les fleurs dans les champs ...
Écoutons encore la parabole de la semence qui tombe sur quatre sortes de sols. Nous en comprenons immédiatement et facilement la signification.
 
La Parole de Dieu ne peut porter son fruit que si elle rencontre un terrain favorable, un cœur ouvert, accueillant, prêt à suivre. La semence de Dieu entrant dans un cœur bien disposé prend place  dans la pensée afin de germer dans l'esprit, puis croitre à l'intérieur du cœur pour transformer la mentalité, la façon de penser, changer les habitudes, créer une forme nouvelle de vie.
C'est tellement simple le miracle de la nouvelle naissance qu'un docteur d'Israël ne pouvait le concevoir !
Le Seigneur reprochait aux juifs de sonder les Écritures pour avoir la vie éternelle et de ne pas venir à Lui qui était la vie. Nous observons en effet que les docteurs de la loi avaient  compliqué et rendus difficiles les enseignements de Dieu en y ajoutant leurs règles et leurs traditions.
Malheur à vous, docteurs de la loi parce que vous avez enlevé la clef de la connaissance ; vous n’êtes pas entrés vous–mêmes, et vous avez empêché d’entrer ceux qui le voulaient. Luc 11:52
Le Seigneur parlait et agissait très simplement. Pas de mise en scène compliquée, mais un geste, une parole, un ordre à recevoir et à appliquer.
L'homme qu'on appelle Jésus a fait de la boue avec sa salive, il l'a appliquée sur mes yeux et il m'a dit : Va te laver au réservoir de Siloé. J'y suis allé, je me suis lavé et mes yeux se sont ouvert, je vois !
Voilà ! C'est époustouflant de simplicité, mais aussi de puissance divine.
Je vous le dis, lisez ces récits et remplissez-en votre esprit. Retenez cette parole qui défie toute les spéculations et raisonnements des hommes : "Si tu crois tout est possible !"
En quelque lieu qu’il arrivât, dans les villages, dans les villes ou dans les campagnes, on mettait les malades sur les places publiques, et on le priait de leur permettre seulement de toucher le bord de son vêtement. Et tous ceux qui le touchaient étaient guéris. Marc 6:56
C'est simple, non ?
Les théoriciens et théologiens de toutes sortes on rendu la foi tellement compliquée ! Déjà l'apôtre Paul mettait  en garde les premiers disciples contre certains enseignements :
Toutefois, de même que le serpent séduisit Ève par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. 2 Corinthiens 11:3
Soyez simples

Lorsque je lis la Bible, je suis toujours émerveillé d'y découvrir les paroles simples que Dieu nous adresse. Certes il y a des choses parfois difficiles à comprendre, mais je remarque que Dieu parle toujours pour être compris des plus simples, des plus humbles. D'ailleurs Jésus a donné en exemple d'humilité et simplicité, les petits enfants.
Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. Marc 10:15
Un professeur éminent disait : Si je veux être compris de tous, il faut que  mon vocabulaire soit à la portée des plus simples.
Concernant la connaissance de Dieu et des choses spirituelles, souvenons  de  ce passage de l’Évangile :
En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint-Esprit, et il dit:  Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi. Luc 10:21
Il se réjouissait de ce que la pensée et les desseins divins étaient à la portée des plus petits, des moins sages et des moins instruits, selon ce monde.
Serait-ce à dire que notre intelligence n'a rien à faire dans l'acquisition de la connaissance des choses de Dieu ?
Si bien sûr, mais nous devons savoir que l'intelligence humaine  est obscurcie et n'a pas accès à la compréhension des choses divines à moins d'être éclairée par le Saint-Esprit. Jésus a ouvert l'esprit de ses disciples pour les rendre capables de comprendre spirituellement les Ecritures.
Si nous voulons accéder à une réelle connaissance de Dieu et sa Parole, il est indispensable d'être renouvelé dans nos facultés de raisonnement et de compréhension.
Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. Romains 12:2
L'apôtre Paul parle d'une intelligence renouvelée, c'est à dire rendue capable de discerner, de comprendre spirituellement les choses de Dieu: Éphésiens 4.23
Il explique dans sa lettre aux disciples de l'église de Corinthe :
Quel être humain peut savoir ce qui se passe dans un autre homme ? Seul l’esprit de cet homme en lui le sait ? De même, nul ne peut connaître ce qui est en Dieu si ce n’est l’Esprit de Dieu.
Or nous, nous avons reçu, non l’esprit du monde, mais l’Esprit même qui vient de Dieu pour que nous comprenions tous les bienfaits que Dieu nous a accordés par grâce.
Et nous en parlons, non avec les termes qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit. Ainsi nous exposons les réalités spirituelles dans des termes inspirés par l’Esprit.
Mais l’homme livré à lui–même ne reçoit pas ce qui vient de l’Esprit de Dieu ; à ses yeux, c’est « pure folie » et il est incapable de le comprendre, car seul l’Esprit de Dieu permet d’en juger.
Celui qui a cet Esprit peut, lui, juger de tout, sans que personne ne puisse le juger. Car il est écrit :
Qui donc connaît la pensée du Seigneur et qui pourrait l’instruire ? Mais nous, nous avons la pensée du Christ.
1 Corinthiens 2.11
J'ai déjà écrit sur ce sujet, mais il semble que beaucoup restent fermés à l'enseignement de Jésus sur la simplicité concernant l'accès aux  choses de l'Esprit de Dieu.
Paul dit : "Nous avons la pensée de Christ"
Or avoir la pensée de Christ, c'est penser, raisonner comme Christ, comme Dieu. Pour cela, il faut que nous acceptions de renoncer à notre propre façon de penser pour soumettre notre esprit à l'Esprit de Dieu :
Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Éternel.
Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées.
Ésaïe 55.8
Gardons la simplicité à l'égard de Christ.

Une foi simple

La foi naît et se construit avec le Parole de Dieu lorsque nous la lisons ou que  nous l'entendons prêcher. Or trop souvent nous essayons de la comprendre intellectuellement en cherchant à savoir ce qu'elle veut dire. Or elle ne veut pas dire autre chose que ce qui est écrit.
Par exemple, beaucoup souffrent de culpabilité au sujet de leur passé, de fautes, de péchés aux conséquences parfois très graves, tout simplement parce qu'ils ne prennent pas Dieu au mot dans la Bible. Pourtant Dieu dit :
C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés. Ésaïe 43:25
L'apôtre Jean a aussi écrit :
Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 1 Jean 1:9
Et encore :
Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste.
Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier
. 1 Jean 2.1
Autant de fois que cela est nécessaire, car Dieu ne se lasse pas de pardonner :
Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve; Invoquez-le, tandis qu’il est près. Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses pensées; Qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. Ésaïe 55.6,7
Certains disent : "C'est trop facile !"
Pas si nous sommes sincères et souffrons réellement de notre souillure.
Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair, et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu, approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure. Hébreux 10.19-22
Ceci est un exemple, mais il en est de même pour toutes les paroles de Dieu. Notre problème c'est que notre foi n'est pas assez simple, elle s'embarrasse toujours de "mais ..."
C'est ce que le diable à suggéré à Ève : Dieu a-t-il réellement dit ?
Pour construire une fois simple il faut lire les Écritures avec simplicité, sans chercher midi à quatorze heures, mais en comptant sur l'aide du Saint-Esprit  qui a inspiré les auteurs des textes de la Bible.

Un autre problème réside dans la façon dont ceux qui prêchent ou enseignent  commentent ou interprètent les textes bibliques. Il y a des prédicateurs qui se croient obligés de donner leur propres explications de ce que "Dieu aurait voulu dire". Ils "coupent les cheveux en quatre" et finissent par tordre le sens des Écritures à force de spéculations théologiques ou intellectuelles.
Or, et je le répète, Dieu parle pour être compris de tous, simplement et si il y a des choses qui nous semblent difficiles à comprendre, laissons au Saint-Esprit le soin de nous les révéler en son temps.

La simplicité de la foi, ne veut pas dire une foi aveugle, mais une foi saine qui élimine les vaines spéculations, les questions oiseuses et les folles discussions, pour trouver sa force dans ce que Dieu nous révèle par ses œuvres et sa Parole écrite et inspirée, en tenant compte de cet avertissement :
Les choses cachées sont à l’Éternel, notre Dieu; les choses révélées sont à nous et à nos enfants, à perpétuité, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette loi. Deutéronome 29:29
Le vrai croyant ne va pas plus loin que ce que Dieu dit. (1 Corinthiens 4.6) Il ne s'engage pas dans des spéculations hasardeuses et s'il ne comprend pas tout, il demeure confiant dans la sagesse de Dieu.
Prier simplement.

Il existe une multitude  de commentaires, d'enseignements  sur la prière et sur la façon de prier pour être exaucé, des pratiques  et des méthodes tellement  compliquées que nous nous y perdons.
Jésus dit que les gens qui ne croient pas réellement, mais qui prient quand même, pensent que la longueur de leurs discours, l'énergie qu'ils y dépenseront, ou la forme qu'ils leur donneront, facilitera l'exaucement. Or le Seigneur nous détrompe en disant :
En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.
Matthieu 6.7,8
Vous avez entendu, comme moi, de ces prières interminables où l'on explique à Dieu dans tous les détails et avec forces explications  la nature et l'importance de la chose demandée et la façon dont Il devrait s'y prendre pour intervenir efficacement !
Jésus enseigne à prier avec simplicité et sobriété.
Pas de répétions inutiles, de vaines litanies, de prières spectaculaires, mais de simples demandes  adressées à notre Père céleste qui sait ce dont nous avons besoin et connait parfaitement toutes les situations et circonstances de notre vie.
Notre Père céleste sait ! Cela n'est-il pas rassurant ?
Demandez et vous recevrez ! C'est aussi simple que cela ! Comme l'a encore dit le Seigneur :
C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. Marc 11:24
Les exemples et témoignages contenus dans la Bible nous éclairent et nous encouragent à venir auprès de Dieu comme des enfants qui ont confiance en Celui qui a promis de nous exaucer et qui en a le pouvoir.
Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.
Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.
Matthieu 6.5-8
Vivre avec simplicité

Les soucis de la vie quotidienne, ceux qui nous sont occasionnés par les circonstances : stress professionnel, chômage, maladie, etc. Ceux qui sont le résultat de nos propres inconséquences, ceux qui sont dus à des relations conflictuelles familiales ou sociales, rendent la vie compliquée, alors que nous devrions vivre tranquillement et sans craindre aucun mal, si nous étions attentifs aux instructions divines.
Mais celui qui m’écoute reposera avec assurance, Il vivra tranquille et sans craindre aucun mal. Proverbes 1:33
Relisons les paroles de Jésus :
C’est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement?
Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux?
Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie?
Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement? Considérez comment croissent les lis des champs: ils ne travaillent ni ne filent; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.
Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi?
Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus?
Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.
Les préceptes divins  nous permettent de vivre une vie quotidienne paisible en toute simplicité, au milieu de l'agitation bruyante et inquiétante du monde.
Ne te tourmente pas pour t’enrichir, N’y applique pas ton intelligence. Veux-tu poursuivre du regard ce qui va disparaître? Car la richesse se fait des ailes, Et comme l’aigle, elle prend son vol vers les cieux. Proverbes 23.4,5
Le contentement est une source de paix et de tranquillité d'esprit :
C’est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement; car nous n’avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n’en pouvons rien emporter; si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira.
Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition.
Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments
1 Timothée 6.6-10
Vivre selon les principes, les convoitises et les ambitions du monde entraine bien des soucis et des complications.
Nous n’avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n’en pouvons rien emporter; si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira. 1 Timothée 6.7
Par contre si nous adoptons les instructions du Seigneur Jésus-Christ, nous trouvons l'équilibre d'une vie saine et tranquille, simplement.
Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et accablés, vous qui êtes déprimés, parce que vous ployez sous un fardeau trop lourd, et je vous donnerai du repos.
Acceptez de vous laisser diriger par moi et mettez–vous à mon école, car, de tout mon cœur, je suis doux et humble. Ainsi votre vie trouvera son épanouissement dans le repos.
Oui, mon joug est utile et la charge que je vous impose est légère.
Mathieu 11.28-30 (version Parole Vivante de A.Kuen)
Le Seigneur reprochait aux juifs de sonder les Écritures pour avoir la vie éternelle et de ne pas venir à Lui qui était la vie. Nous observons en effet que les docteurs de la loi avaient  compliqués et rendus difficiles les enseignements de Dieu en y ajoutant leurs règles et leurs traditions.
Je suis toujours surpris de la difficulté que nous avons à comprendre la Parole de Dieu concernant notre vie quotidienne.
Que ce soit dans les Évangiles ou dans les épitres,  quand Jésus ou ses disciples parlent de ce que nous devons faire ou ne pas faire, leurs instructions sont claires et simples.  Mais le problème c'est que le cœur humain cherche toujours la complication, comme l'écrit d'ailleurs l'Ecclésiaste :
Voici la seule chose que j’ai comprise : Dieu a fait les êtres humains simples et droits, mais ceux–ci ont tout compliqué.  Ecclésiaste 7:29 (version Bible en français courant)
Pour vivre simplement selon la pensée de Christ, il suffit d'écouter et de mettre en pratique son enseignement  concernant notre manière de vivre.
Nous cherchons à connaitre et comprendre des points difficiles, nous discutons sur des passages bibliques, je devrais écrire "nous ergotons", mais nous négligeons d'appliquer simplement les préceptes élémentaires de Christ.
Lorsque nous lisons les Évangiles et les épitres du Nouveau Testament, nous remarquons que les  enseignements du Seigneur  sont simples. Il suffit d'y croire et de nous mettre à l'œuvre.
Mettez en pratique la Parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements.
Car, si quelqu’un écoute la Parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était.
Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité.
Jacques 1.22-25
Plus je lis et relis les Évangiles, qui relatent les œuvres et les paroles de Jésus, plus je me rends compte de leur simplicité et de leur aspect pratique, à la portée de tous, même d'un enfant !
Nous passons beaucoup trop de temps à essayer de comprendre l'incompréhensible, alors que nous négligeons de vivre avec simplicité  la relation quotidienne avec Dieu et notre prochain.
Faites toutes choses sans murmures ni hésitations, afin que vous soyez irréprochables et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d’une génération perverse et corrompue, parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde, portant la parole de vie Philippiens 2.14-16
Laissez les paroles de Dieu façonner votre façon de voir, comme quand un potier travaille l'argile malléable entre ses mains habiles.
Le Saint-Esprit est un potier qui travaille à la perfection afin d'amener notre pensée captive à celle de Dieu, celle de Christ. Tout simplement, acceptons de penser comme Dieu, sans tergiverser, sans discuter, en toute simplicité.
Je me souviens de la prédication d'un évangéliste qui disait : Dieu pense ce qu'il dit, Il dit ce qu'il pense et il fait ce qu'il dit.
Simplement la confiance 

L'acceptation des choses par la foi n'exclut pas les questions que nous sommes en droit de nous poser, tant au sujet de la création de l'univers que dans tous les domaines de la vie.
Le danger n'est pas dans les questions, mais dans la façon dont nous y répondons. Sur quoi, sur quel enseignement, sur quelle théorie, nos réponses sont elles fondées ?
Sur l'observation des scientifiques ? Encore faut il savoir à quels savants nous allons nous référer, s'ils sont croyants ou incrédules. Sur les conclusions des théologiens ? Souvent ils expriment leurs conceptions personnelles de la foi.  Sur la sagesse des philosophes et des théoriciens ? Nous savons quelle est vaine et trompeuse.
La réponse la plus raisonnable est celle qui provient de ce qui est écrit dans la Bible, à condition de ne pas lui faire dire ce qu'elle ne dit pas.
Il est légitime de chercher à augmenter notre connaissance des choses, mais la vraie connaissance doit édifier la foi et elle commence par la connaissance de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, elle est le fruit de la révélation divine.
Ainsi parle l’Éternel: Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, Que le fort ne se glorifie pas de sa force, Que le riche ne se glorifie pas de sa richesse.
Mais que celui qui veut se glorifier se glorifie D’avoir de l’intelligence et de me connaître, De savoir que je suis l’Éternel, Qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre; Car c’est à cela que je prends plaisir, dit l’Éternel.
Jérémie 9:23,24
Nous savons aussi que la connaissance humaine a ses limites. Pour l'avoir oublié, certains se sont enflés d'orgueil, ils ont cherché à augmenter leur savoir en dehors de la sagesse divine, comme l'écrit l'apôtre Paul.
La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître.
En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.
Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.
Romains 1.18-23
La simplicité de la foi, ne veut pas dire une foi aveugle, mais une foi saine qui élimine les vaines spéculations, les questions oiseuses et les folles discussions, pour trouver sa force dans ce que Dieu nous révèle par son Esprit,  par ses œuvres et par sa Parole écrite et inspirée, en tenant compte de cet avertissement :
Les choses cachées sont à l’Éternel, notre Dieu; les choses révélées sont à nous et à nos enfants, à perpétuité, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette loi. Deutéronome 29:29
Le vrai croyant ne va pas plus loin que ce que Dieu dit. (1 Corinthiens 4.6) Il ne s'engage pas dans des spéculations hasardeuses et s'il ne comprend pas tout, il demeure confiant dans la sagesse de Dieu. Cela ne veut pas dire qu'il se résigne,  mais qu' il s'attend  à ce que l'Esprit de Dieu lui révèle les choses cachées
Obéir avec simplicité

Revenant à cette prédication que j'entendais  concernant Jésus, le prédicateur avait pris comme thème de réflexion "l'exemple de Christ".
 
Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur. Éphésiens 5.1
 
Christ nous a donné un exemple unique dans la simplicité de la foi, de l'obéissance et de sa dépendance à la volonté de Dieu son Père.
C'est de cette simplicité que l'apôtre Paul nous exhorte à ne pas nous départir :
Toutefois, de même que le serpent séduisit Ève par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. 2 Corinthiens 11:3
Il n'est pas toujours facile d'obéir si simplement aux instructions du Seigneur et parfois il en coûte, mais c'est là aussi que Jésus nous a laissé un exemple afin que nous suivions ses traces.
C’est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, a appris, bien qu’il fût Fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel. Hébreux 5.7-9
C'est certainement notre crainte de la souffrance ou de l'effort qui nous amène à trouver des échappatoires aux ordres de Dieu en négligeant la simplicité de ses instructions.
Une lecture simple des Écritures produit une foi simple qui entraine  simplement à obéir !
En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son seigneur, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé.
Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez.
Jean 13.16,17
Ceux à qui Jésus donnait des ordres ne cherchaient pas à les discuter, simplement ils obéissaient !
Lorsqu’il eut cessé de parler, il dit à Simon: Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher.
Simon lui répondit: Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre; mais, sur ta parole, je jetterai le filet.
L’ayant jeté, ils prirent une grande quantité de poissons, et leur filet se rompait
. Luc 5.4-6
Retenons bien cette parole de Simon Pierre : "Mais sur ta parole je jetterai le filet."
Obéir à Dieu en toute simplicité de cœur, c'est une des conditions de la bénédiction.
Samuel dit: L’Éternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Éternel? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers. 1 Samuel 15:22
Avec simplicité de cœur

Le principe élémentaire de l’Évangile, déterminant l'accomplissement de toute parole de Dieu, c'est l'obéissance de la foi.  Romains 1.5
Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.
Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné
. Marc 16.15
Il y a bien d'autres instructions divines qui nous enseignement à mener une vie paisible, tranquille et en toute simplicité, que ce soit dans notre relation avec Dieu ou avec ceux qui nous entourent et dans notre vie de chaque jour.
Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s’augmenta d’environ trois mille âmes.
Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières.
La crainte s’emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres.
Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun.
Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun.
Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur, louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple.
Actes 2.41-47
Ce qui caractérisait les premiers disciples de Jérusalem c'est la simplicité avec laquelle ils vivaient leur foi d'une façon naturelle dans leurs activités quotidiennes, leur situation familiale et professionnelle. Leur vie n'était pas cloisonné en plusieurs compartiments : un pour la famille, un autre pour la vie professionnelle, un autre pour les loisirs et un autre pour la vie spirituelle. C'était un tout dans lequel le Seigneur Jésus-Christ était le centre et régissait l'ensemble.
Ils n'étaient pas des chrétiens du dimanche, mais de tous les jours. Chaque jour, ils vivaient en fonction de leur appartenance au Seigneur et toutes leurs activités étaient réglées par rapport à leur foi en Christ.
Avec simplicité de cœur dans la crainte du Seigneur. Colossiens 3.22
Lorsque le cœur est habité par les pensées de Dieu, par les paroles de Christ et par l'Esprit-Saint, tout devient simple et réel. tout est vécu dans la perception des choses prioritaires : "Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur."
Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.
Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.
L’œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé; mais si ton oeil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres!
Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon
. Matthieu 6.19-24
Ce qui ressort d'une lecture  simple  de la Bible, c'est le comportement cohérent de ceux qui croient en Dieu, que ce soit du temps des patriarches ou des prophètes, ou encore des croyants du Nouveau Testament, nous observons la simplicité de leur foi, de leur  compréhension de la Parole de Dieu, de leur façon d'obéir à Dieu, de prier, d'adorer ou simplement de vivre quotidiennement leur dépendance vis à vis de Dieu.
Croire simplement du cœur est essentiel. Avant de confesser de la bouche ou de faire quoi que ce soit il est indispensable de se  laisser remplir, imprégner de la pensée et de la parole de Christ.
J'ai vu des personnes crier des versets de la Bible, gesticuler, sauter et danser, faire des actes censés exprimer leur foi, mais sans résultat !
Regardez Jésus, voyez ses disciples après la Pentecôte, ils disent simplement les paroles de la foi, ils font des actes de foi et l'évidence  se produit, les guérisons, les miracles, les délivrances, les conversions sont là !
Tout simplement parce qu'ils sont remplis à l'intérieur. Ils ont le cœur plein d'une ferme assurance, une conviction certaine. Ils ont en eux les pensées, les paroles et l'Esprit de Jésus. Et surtout ils sont remplis du Saint-Esprit !
Puissions nous revenir à cette "simplicité du cœur", dans la foi, dans la prière, dans l'obéissance, dans nos relations avec les autres et avec le Seigneur, dans l'écoute et la compréhension de la Parole de Dieu.







1 commentaire:

  1. La simplicité peut montrer à celui ou celle qui vit sans Dieu un état simplet( (simple d'esprit)Jésus connait celui qui va lui donner la main (ouvrir son coeur) et delà une opération se fait dans le coeur qui se repend en reconaissant qu'il était perdu - de suite la conversion de faire demi tour (banir sa vie passé)nous arrive la Sanctification de se laisser transformer en laissant guérir les blessures enfouies - nous devenons simple aimant la simplicité - qui rejoint à recueillir de bons fruits ( Gal 5/22) aimant parler et prier et lire Sa parole qui ne se met à la lumière que par une lecture quotidiènne et suivie - ne la comprenant que si nous avons été transformé de jour en jour elle nous donne la réponse à nos attentes de bien la comprendre par notre intelligence qui rejoint notre coeur et surtout qui la reçoit Amen!
    Merci pour vos textes édifiants - recevez de Dieu Sa bénédiction pour votre dévouement
    Dan.

    RépondreSupprimer