dimanche 4 septembre 2011

Le cœur humain

(Pasteurweb)

Dans un article précédent je vous parlais de l'échec, en particulier en ce qui concerne la foi et la prière. Avec ce présent texte il sera question  de la difficulté que nous rencontrons au sujet de notre sanctification.

La sanctification est indispensable pour entretenir une réelle et bonne communion avec Dieu notre Père céleste, avec le Seigneur Jésus-Christ notre Sauveur et avec le Saint-Esprit qui habite et opère en nous. 

Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. Hébreux 12:14 

Il est donc important de faire de la sanctification un objectif vers lequel nous tendons dans une recherche persévérante. Or nous constatons avec tristesse que nous retombons souvent dans les mêmes fautes et que notre résistance au péché est bien fragile.


Parmi les éléments de notre sanctification, la connaissance de notre propre nature est indispensable. Nous pensons que les problèmes surgissent de l'extérieur alors que la plupart du temps la source de nos rechutes se trouve dans notre propre cœur. 

Nous connaissons nous réellement ?

Le cœur est un abîme

Chaque jour je reçois par courrier électronique ou dans les dialogues par Internet, les confidences de personnes effrayées et honteuses de découvrir en elles des pensées coupables,  des attirances étranges, des mauvais penchants, des désirs impurs ou des sentiments méchants. Elles semblent étonnées et troublées  de voir ces choses présentes en elles, même après des années de conversion. Pourtant Dieu nous instruit à ce sujet :
Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître? Jérémie 17:9 

Qui peut connaitre ce qui se trouve dans les profondeurs intimes de son propre cœur ?

Le cœur de chacun est un abîme. ( Version Bible Le Semeur : Oui, la pensée intime, le cœur de l’homme est un gouffre profond.) Psaumes 64:6 

Beaucoup sont horrifiés à la lecture des faits divers, crimes, violence, corruption, péchés abominables, qui se commettent dans le monde et ils pensent que puisqu'ils sont "chrétiens" ils sont automatiquement  différents c'est à dire meilleurs. D'autres croient que les personnes qui font ces choses sont inspirées et entrainées par des démons.

Cependant Jésus déclare qu'il s'agit tout simplement de la nature du cœur humain. 

Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie.
Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme
. Marc 7.21

L'apôtre Jacques écrit que c'est en nous que se trouve la source de la tentation.

Voilà plutôt ce qui se passe : lorsque nous sommes tentés, ce sont les mauvais désirs que nous portons en nous qui nous appâtent, nous séduisent et nous entraînent. Jacques 1:14  (Version Parole Vivante)

Avons nous lu attentivement ce que dit Jésus ? Nous sommes nous arrêtés sur chacune des choses nommées par lui qui se trouvent dans le cœur humain ?

Les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés,  la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie.

Peut être dites vous : Je ne suis pas comme ça.

Un jour deux hommes sont montés au temple pour prier l’un était pharisien, et l’autre publicain.
Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus.
Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur.
Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l’autre. Car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé
. Luc 18.10

Chers amis, croyez moi, l'être humain est  capable du meilleur comme du pire ! Nous portons en nous, dans les profondeurs intimes de notre cœur les germes du mal sous toutes ses formes. Il n'y a pas d'exception.

Quoi donc! sommes-nous plus excellents? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l’empire du péché, selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, Pas même un seul. Romains 3.9

La Bible fait mention des choses qui habitent et agissent en nous :

- le péché qui habite en nous. Romains 7.17, 20
- les mauvais désirs de notre être charnel. Colossiens 3.5
- les passions qui combattent dans nos membres. Jacques 4.1
- nos propres  convoitises qui font la guerre à l'âme. 1 Pierre 2.11
- les mauvais sentiments qui produisent des racines d'amertume. Hébreux 12.15
- Relire les paroles de Jésus. Mac 7.21 ...

 Nous devons apprendre à accepter ce que Dieu sait et dit de nous, comme le reconnaissait David le psalmiste :

Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur! Éprouve-moi, et connais mes pensées!
Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l’éternité!
Psaume 139.23

L'homme selon le cœur de Dieu avait réalisé sa misère, ce qui se cachait dans les profondeurs de son âme et qui un jour s'est révélé lors de sa relation coupable avec la femme d'Uri officier de l'armée royale.
Il arrive que nous nous croyons au dessus du lot, alors Dieu nous laisse un instant afin que nous connaissions par nous mêmes les turpitudes de notre cœur.
  Ézéchias fut un roi  fidèle à l'Éternel, acteur principal de la restauration du culte selon la pensée de Dieu. Il est écrit de Lui qu'il fit ce qui est droit aux yeux de l’Éternel. 2 Chroniques 29.1

Et Ézéchias fit ainsi dans tout Juda. Et il fit ce qui est bon, et droit, et vrai, devant l'Éternel, son Dieu.
Et dans toute œuvre qu’il entreprit, dans le service de la maison de Dieu et dans la loi et dans les commandements, pour rechercher son Dieu, il agit de tout son cœur, et prospéra
. 2 Chroniques 31.20,21

Après tous ces actes de fidélité Ezéchias connut  l'épreuve, premièrement l'attaque du roi d'Assyrie :

Après ces choses et ces actes de fidélité, parut Sennachérib, roi d’Assyrie, qui pénétra en Juda, et assiégea les villes fortes, dans l’intention de s’en emparer. 2 Chroniques 32:1

Puis il fut atteint d'une maladie mortelle :

En ce temps-là, Ézéchias fut malade à la mort. Il fit une prière à l'Éternel; et l'Éternel lui adressa la parole, et lui accorda un prodige. 2 Chroniques 32:24

Dans ces deux situations Dieu le secourut et le délivra. Cependant ce roi fidèle avait au fond de son cœur une mal qu'il ignorait : l'orgueil.

Mais Ezéchias ne répondit point au bienfait qu’il avait reçu, car son cœur s’éleva.  2 Chroniques 32:25

Alors Dieu voulut lui faire connaitre qui il était réellement et il le laissa livrer à lui-même un moment :

Cependant, lorsque les chefs de Babylone envoyèrent des messagers auprès de lui pour s’informer du prodige qui avait eu lieu dans le pays, Dieu l’abandonna pour l’éprouver, afin de connaître tout ce qui était dans son cœur. 2 Chroniques 32:31

Dieu agit ainsi avec nous afin que nous sachions ce qui peut se cacher au fond de notre cœur.
Nous nous croyons souvent forts et nous sommes prompts à juger les autres dans leurs faiblesses, mais Dieu nous avertit :

Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber! 1 Corinthiens 10:12 

Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté. Galates 6:1

Changer le cœur
Lorsque nous reconnaissons honnêtement notre misère nous en éprouvons de la honte et un profond désir de changement. Mais le pouvons nous ?
Dieu a dit par un de ses prophètes que c'est impossible à l'être humain de se transformer lui-même:

Un Éthiopien peut-il changer sa peau, Et un léopard ses taches? De même, pourriez-vous faire le bien, Vous qui êtes accoutumés à faire le mal ? Jérémie 13:23 

Nous devons premièrement reconnaitre ce que nous sommes réellement selon ce que Dieu dit et non comme nous pourrions le penser. Le roi David nous a laissé l'exemple d'un homme profondément malheureux à cause de son péché. Il ne s'est pas abrité derrière des excuses. Il a reconnu et confessé sa faute. David était un homme honnête, c'est pour cela que Dieu ne l'a pas rejeté. 

Psaume de David. Lorsque Nathan, le prophète, vint à lui, après que David fut allé vers Bath-Schéba. 
O Dieu! aie pitié de moi dans ta bonté; Selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions;
Lave-moi complètement de mon iniquité, Et purifie-moi de mon péché.
Car je reconnais mes transgressions, Et mon péché est constamment devant moi.
J’ai péché contre toi seul, Et j’ai fait ce qui est mal à tes yeux, En sorte que tu seras juste dans ta sentence, Sans reproche dans ton jugement.
Voici, je suis né dans l’iniquité, Et ma mère m’a conçu dans le péché.
Mais tu veux que la vérité soit au fond du cœur : Fais donc pénétrer la sagesse au dedans de moi!
Psaume 51

L'apôtre Paul était tout a fait lucide et honnête au sujet de sa propre nature :

Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché.
Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais.
Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne.
Et maintenant ce n’est plus moi qui le fais, mais c’est le péché qui habite en moi.
Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.
Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.
Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fais, c’est le péché qui habite en moi.
Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.
Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.
Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?…
Romains 7

Dieu veut que la vérité soit au fond du cœur, qu'elle nous conduise à une réelle repentance et à un profond désir de changement.

Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’Ecriture dit: 
Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles.
Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.
Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. 
Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos coeurs, hommes irrésolus.
Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes; 
que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse.
Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.
Jacques 4.6-10

Après cela, il nous faut nous en remettre à la force de Dieu, lui seul peut changer notre cœur.

Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’enlèverai votre coeur insensible comme une pierre et je le remplacerai par un cœur réceptif. Ezéchiel 36:26 

La force est à Dieu

S'il est indispensable de nous positionner avec détermination dans la recherche de notre sanctification et de la transformation de notre cœur par une ferme volonté et une recherche persévérante, nous devons savoir que la force de Dieu en est l'élément principal. Or cette force est celle par laquelle le Saint-Esprit opère en nous.
C'est l'Esprit de Dieu qui est l'auteur actif de notre sanctification en ce sens qu'il agit dans notre esprit, nos pensées, nos sentiments, notre volonté, afin d'y intégrer ses propres pensées, ses désirs, ses sentiments, sa nature divine.
Dieu a montré dans une vision au prophète Ezéchiel de l'eau qui sortait du  sanctuaire et devenait un fleuve qui apportait la vie partout où il coulait. Ezéchiel 47.1 à 12

Il me dit: Cette eau coulera vers le district oriental, descendra dans la plaine, et entrera dans la mer; lorsqu’elle se sera jetée dans la mer, les eaux de la mer deviendront saines.
Tout être vivant qui se meut vivra partout où le torrent coulera, et il y aura une grande quantité de poissons; car là où cette eau arrivera, les eaux deviendront saines, et tout vivra partout où parviendra le torrent.

Jésus dit du Saint-Esprit : 

Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive.
Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.
Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui.
Jean 7.37

La vision du prophète et l'appel de Jésus nous enseignent que Dieu a choisi de confier au Saint-Esprit la mission de changer les eaux amères de notre cœur en fleuves de vie nouvelle, saine et pure.
Un autre récit de l'Ancien Testament nous montre comment l'Esprit de Dieu peut encore guérir la source polluée de noter cœur.

Les gens de la ville dirent à Élisée: Voici, le séjour de la ville est bon, comme le voit mon seigneur; mais les eaux sont mauvaises, et le pays est stérile.
Il dit: Apportez-moi un plat neuf, et mettez-y du sel. Et ils le lui apportèrent.
Il alla vers la source des eaux, et il y jeta du sel, et dit: Ainsi parle l’Éternel: J’assainis ces eaux; il n’en proviendra plus ni mort, ni stérilité.
Et les eaux furent assainies, jusqu’à ce jour, selon la parole qu’Élisée avait prononcée.
2 Rois 2.19

Nous n'accordons pas suffisamment de place au Saint-Esprit. Dieu nous le donne afin qu'il opère en nous tout ce qui nous est impossible dans tous les domaines de notre vie. Il veut œuvrer dans notre esprit, dans notre âme et même dans notre corps. Pas seulement pour nous faire parler en langues ou prophétiser, mais pour tout changer en nous communiquant la vie même de Jésus.

L'apôtre Paul qui connaissait bien le cœur humain et les œuvres mauvaises qu'il produit nous exhorte à laisser au Saint-Esprit la liberté d'agir en nous.

Voici donc ce que j’ai à vous dire : laissez le Saint–Esprit diriger votre vie et vous n’obéirez plus aux désirs de votre propre nature. Galates 5:16 

L’Esprit nous a donné la vie ; laissons–le donc aussi diriger notre conduite. Galates 5:25 

Il nous faut donc nous soumettre à Lui. Se soumettre à Dieu c'est se soumettre au Saint-Esprit. Cela signifie qu'il y a un abandon de notre volonté à celle de Dieu, à l'autorité du Seigneur Jésus-Christ et à l'action de l'Esprit Saint.

Reconnaître notre faiblesse, notre incapacité à nous changer nous-mêmes et confier à Dieu l'œuvre de notre sanctification. C'est la seule "méthode" efficace, car elle est spirituelle.

A notre conversion nous sommes entrés dans un processus spirituel. Le Saint-Esprit, qui est venu habiter en nous, produit de nouvelles affections, de nouveaux désirs, une volonté nouvelle, pour plaire à Dieu  en nous éloignant du mal pour pratiquer ce qui est bien:

Laissez le Saint–Esprit diriger votre vie et vous n’obéirez plus aux désirs de votre propre nature. Galates 5.16

Pasteurweb
http://www.pasteurweb.org/EntreePasteurweb.htm

1 commentaire:

  1. MERCI POUR CE MESSAGE QUI EST PLUS PRÉCIEUX QUE L'OR CAR SANS L'ESPRIT NOUS NE POUVONS RIEN FAIRE DIT LA PAROLE .

    RépondreSupprimer