samedi 29 juin 2013

Iran : sujets de prière


Pensons à prier sans nous relâcher pour nos frères et soeurs iraniens qui souffrent à cause de leur foi:


Les frères responsables qui ont pu bénéficier d'une liberté sous caution (env 30.000€ par tête) sont :

1. Behrouz Khanjani
2. Mohammad Beliad
3. Mohammad Roghangir
4. Surush Saraie
5. Roxana Furuie (a quitté l'Iran)
6. Massoud Rezaie
7. Bijen Haghighi
8. Mehdi Ameruni

Shahin Lahouti est toujours en prison, faute de caution. Un autre, Iman Farzadmenesh s'est noyé entre l'Indonésie et l'Australie.

Pressé de rembourser le montant de sa caution par celui qui lui avait avancé la somme nécessaire, il avait pris le risque d'aller dans un pays où il aurait pu recommencer à travailler pour éponger sa dette. Il s'agit d'un point important où les chrétiens iraniens emprisonnés ont besoin de la solidarité fraternelle.

La liste des prisonniers encore incarcérés :

1. Alireza Seyyedian (Eglise d'Iran)
2. Farshid Fathi
3 et 4. Farhad Sabokrou et Shahnaz Jeizan (ADD)
5. Mostafa Bordbar
6. Behnam Irani  (Eglise d'Iran)
7. Saied Abedini
8. Mohammadreza Hosseini
9. Shahin Lahouti  (Eglise d'Iran)
10.Vahid Hakkani
11. Mojtaba Hosseini
12. Kourosh Partoyi
13. Homayoun Shokouhi
14. Robert Asserian


Aujourd'hui, des croyants qui avaient été libérés sous caution devraient recevoir le verdict du tribunal de Chiraz. Il s'agit de:

1.Mohammad Roghangir, 
2.Eskandar Rezaie, 
3.Bijan Haghighi 
4.Mehdi Ameruni 
5.Surush Saraie 
6.Massoud Rezaie

Merci de prier particulièrement pour Mohammad Roghangir et Surush Saraie qui jouaient un rôle important dans la communauté chrétienne de Chiraz.

Durant les dernières semaines, des verdicts particulièrement sévères ont été prononcés à l'encontre de nombreux chrétiens. Selon nos sources, nous sommes actuellement dans une phase d'achèvement du processus d'éradication des chrétiens, avant l'entrée en fonction du nouveau gouvernement.

Nous comptons particulièrement sur votre intercession.

Cordialement en Christ,

Andro

1 commentaire:

  1. Au dernières nouvelles, les jugements sont tombés sévèrement sur nos frères et sœurs iraniens. Selon Christian Solidarity Worldwide (CSW), huit membres du plus grand mouvement d'église de maison évangélique d'Iran ont été condamnés à de fortes peinees de prison sur des accusations non fondées englobant aussi bien des «actions contre la sécurité nationale» que de la «propagande contre l'ordre établi». Les condamnations sont les suivantes :

    Mohammad Roghangir a été condamné à six ans,

    Massoud Rezaie à cinq ans,

    Mehdi Ameruni et Bijan Farokhpour Haghighi à trois ans,

    Shahin Lahooti et Suroush Saraie à deux ans et demi chacun,

    Eskandar Rezaie et Roxana Forughi ont tous deux été condamnés à un an de prison.


    Les chrétiens en question vont très probablement faire appel de ces décisions. L'arrêt du tribunal de Shiraz a été rendu 9 mois après que sept d'entre eux aient été arrêtés, le 12 Octobre 2012, lors d'un raid des forces de sécurité sur un maison à Chiraz où se déroulait un moment de prière communautaire sous la responsabilité de Mohammad Roghangir. Massoud Rezaie aurait été arrêté six jours plus tard. Ils avaient tous été libérés sous caution après avoir payé des sommes importantes (environ 30 000 € par personne).  La décision rendue publique signifie qu'ils devraient commencer incessamment à purger leur peine.

    Dans un communiqué, le Conseil national de l’Église d'Iran a nié les actes répréhensibles qui leurs sont reprochés. « Conformément à l’Évangile, l’Église est apolitique. Les chrétiens individuels ont évidemment le droit d'avoir des opinions politiques, cependant l'Église elle-même n'est pas engagée en politique » a déclaré le Conseil. «Ces accusations sont dénuées de tout fondement. Cependant, en tant que citoyens loyaux, nous continuerons à prier pour nos dirigeants et pour la paix et la réconciliation dans notre pays. »

    Lien (en anglais) : http://www.bosnewslife.com/29590-breaking-news-church-of-iran-members-sentenced-to-long-prison-terms

    Continuons à intercéder pour nos frères et sœurs iraniens, afin qu'ils puissent tenir bon dans cette épreuve. Prions pour ceux qui sont incarcérés mais aussi pour leur famille restée au dehors et qui vivent parfois très difficilement cette absence dans leur foyer.

    Jean-Luc B

    RépondreSupprimer