mardi 29 octobre 2013

Un avertissement pour les tièdes

par Chip Brogden
 

Ce qui suit est un extrait transcrit à partir d'un message enregistré. Vous pouvez écouter l'original ici.




Nous avons beaucoup de personnes sur notre liste de diffusion qui viennent à « l'école du Christ » (nom du site de Chip Brogden), et qui visitent notre site, et bénéficient de l'enseignement, et ils vont à l'église sur une base régulière – bien qu'ils sachent exactement où nous en sommes sur le sujet de la religion organisée. Le désir de notre cœur est de voir le peuple de Dieu délivré de tout ce qui le maintient dans la servitude, de tout ce qui l’empêche d’entrer dans la maturité spirituelle, et de tout ce qui le détourne de la simplicité de Christ.



Je l'ai dit auparavant, et je serai très clair en le disant encore: à mon avis, la religion organisée est le plus grand obstacle que je connaisse à une vraie relation avec Jésus. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles je crois cela. Et il y a beaucoup de gens qui sont d'accord avec moi. Et il y a aussi autant de gens qui sont en désaccord avec moi, et ils continuent d’aller à l'église et de  soutenir ce système religieux, et ils croient qu'ils font ce que Dieu voulait qu'ils fassent.

Permettez-moi d'insister: notre cœur est pour le peuple de Dieu, où qu'il se trouve - à la fois à l'intérieur du système religieux et à l'extérieur du système religieux. En fait, une partie de notre triple mission est «d'assurer la croissance spirituelle et la maturité de tous les croyants." En supposant que l’expression « tous les croyants» désigne de réels, de vrais disciples de Jésus (et non pas des hypocrites et faux frères, mais des vrais croyants dans le sens biblique du terme), ainsi, l'école du Christ est là pour le peuple de Dieu, à l'intérieur de l'Église institutionnelle, et en dehors de l’Église institutionnelle.



Maintenant, puisque je crois que "l’Église" (institutionnelle) est le plus grand obstacle à la croissance spirituelle et la maturité, naturellement je vais encourager le peuple de Dieu à réfléchir sérieusement sur l'endroit où ils vont et ce qu'ils soutiennent, et pourquoi ils le font. Et je vais contester ce système religieux que nous avons créé. Si je ne disais rien contre lui, et ne le contestais, ni ne le remettais en question (tout en croyant pendant tout ce temps qu’il a blessé plus de personnes qu’il n’en a aidé), alors je ne serais pas honnête. La raison pour laquelle nous parlons de ces choses est : à cause de notre amour et notre préoccupation pour le peuple de Dieu. Et ce n'est que l'amour et le souci qui nous motive à dénoncer le leadership abusif, et les groupes violents et les pasteurs et prophètes abusifs, et tout le système religieux en son entier qui maintient le peuple de Dieu dans une sorte de ghetto spirituel - le tirant vers le bas,  le retenant en arrière, ou pire, le berçant dans un faux sentiment de sécurité et de fraternité qui est basé sur quelque chose d’autre que le Seigneur Jésus-Christ.



Donc, l'autre partie de notre triple mission est que : nous sommes là pour apporter la guérison à ceux qui ont été lésés par l'église, les personnes blessées par le système religieux, et les aider à se remettre sur la bonne voie vers une foi centrée sur le Christ. Vous voyez, c'est ce sur quoi nous insistons. Non pas une foi égocentrique, pas une foi centrée sur l'église, mais une foi centrée sur le Christ. Et nous sommes radicalement engagés à l'idée que Jésus doit avoir la prééminence, dans chaque disciple, dans l'Ekklesia (le vrai corps du Christ) et, finalement, dans toute la Création. C'est l'accomplissement du dessein éternel de Dieu, « réunir toutes choses dans le Christ. » En attendant, nous avons beaucoup de gens qui ont été blessés, maltraités, abusés, manipulés et contrôlés par un système religieux que Dieu n’a jamais créé, que Jésus n'a jamais approuvé - un système qui a été fait par des hommes charnels et pour les hommes charnels. Et le fait que certaines personnes se réunissent et disent "Seigneur, Seigneur" ne signifie pas qu'ils représentent réellement le Seigneur Jésus.



Parfois, les gens me disent: «Bien frère Chip, j'aime tout l'enseignement centré sur le Christ que vous apportez, et je souhaiterais que vous vous en teniez simplement à cela, et coupiez court à  toute cette rhétorique anti-église.» Eh bien, j’aurais aimé pouvoir juste parler du Seigneur et puis faire l’impasse sur toutes les choses fausses, trompeuses, ou contrefaites qui se disent et se font en son nom, mais où serait l'Esprit et la Vérité en cela? C'est comme dire: «Je veux que vous parliez de ce qu’est un mariage merveilleux, mais je ne veux pas que vous parliez du fait que je trompe mon mari.»



Je veux dire que le livre de l'Apocalypse commence par parler de Jésus, puis ce même Jésus commence à parler de chacune des églises en Asie, et il souligne les choses qui vont bien, et les choses pour lesquelles il n'est pas content. Dans le cas de Laodicée, il n'avait rien de bon à dire à leur sujet. C'était tout reproche. Il a dit : « tu es tiède, et je vais te vomir de ma bouche - un tas de gens arrogants, pauvres, aveugles, misérables et nus ». Et je partage le point de vue de l'Apocalypse qui dit que ces sept églises d'Asie représentent sept âges distincts de l'histoire, et si vous croyez que nous vivons dans le dernier de ces âges, alors nous vivons dans l'âge de Laodicée, où Dieu n’a rien de bon à dire sur l'état des choses dans l’Église.



Alors, quoi? Suis-je censé ignorer cela? Prétendre que cela n'existe pas? Voulez-vous que je me joigne à ceux qui s’enfouissent la tête dans le sable comme une autruche en parlant juste de Jésus sans jamais faire apparaître ce qu'il pense de ce qui se passe? Eh bien, cela nous ferait tous nous sentir confortable et bien au chaud dans le flou - mais je ne suis pas intéressé à faire sentir qui que ce soit au chaud et dans un flou confortable! Je suis intéressé à ce que nos yeux soient ouverts à la vérité, parce que je crois que la vérité vous rendra libres, mais d'abord elle vous rendra fous.



Je ne suis pas un réformateur, je suis un révolutionnaire. Je ne suis pas intéressé à la fixation du système de l'église, je m'intéresse à apporter la guérison et la santé et la plénitude et le bien-être au corps du Christ, à l'Ekklesia, le peuple de Dieu, les gens ! Je ne me soucie pas de ce système. Le système peut pourrir, il m'importe peu. Jésus a dit qu'Il va construire son Ekklesia, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle. Il semble que les responsables du système sont plus préoccupés par la préservation et la fixation du système qu'ils ne le sont d'aider et de guérir le peuple de Dieu.



Eh bien ... Je ne voulais pas partir dans cette direction ... mais vous devez connaître mon cœur. Si nous ne nous souciions pas du peuple de Dieu, nous dirions juste : «Allez et faites tout ce qui vous rend heureux, ce qui semble juste à vos propres yeux.» Mais l'Esprit de Jésus ne me permet pas de faire cela. Croyez-moi, j'ai essayé. Je ne voudrais pas en parler. Je ne veux pas rabâcher cela. Mais tous les jours je reçois des nouvelles de gens qui ont été molestés par le système, molestés par le pasteur, molestés par certains soi-disant enfants de Dieu, et ça me brûle. Quelque chose doit être fait. Qui va prendre la parole? Qui va prendre la parole? Qui va défendre les faibles? Qui va verser l'huile et le vin? Qui va leur enseigner la différence entre une religion et une relation?



Vous êtes si préoccupés par la communion et par la satisfaction de vos besoins ! Je suis préoccupé par la satisfaction des besoins du Seigneur. Et de quoi le Seigneur a besoin et en ce moment-même, dans cette ère tiède? Il a besoin de gens qui peuvent dire la vérité dans l'amour, qui savent reconnaître la vérité quand ils la voient – avant tout, qui ne sont pas si aveuglés par leur propre préjudice, opinion et tradition qu'ils peuvent voir et reconnaître la vérité, et alors, ils peuvent dire la vérité dans l'amour. Parce que la vérité est tout ce que nous avons.



La vérité vous rendra libres, et notre cœur est de voir le peuple de Dieu libéré. Je veux que tous les gens, tout le monde, fassent l'expérience de la joie et de la liberté d'une foi centrée sur le Christ qui soit basée sur la relation, pas la religion. Et frères et sœurs, le chemin vers ce genre de relation et d'intimité avec Dieu vous emmène à l'extérieur du camp. Il en a toujours été ainsi. Sors de la maison de ton père Abram, et va vers une nouvelle terre que je vais te montrer, et je vais changer ton nom en Abraham. Laisse aller mon peuple, afin qu'il puisse me servir dans le désert. Sortez d'Égypte, et entrez dans la Terre Promise. Sortez de Babylone, et allez à Jérusalem, pour reconstruire la ville et le Temple. Sortez du milieu d'elle, mon peuple. Sortez de cette religion-de-Jésus, et entrez dans cette relation-avec-Jésus.



Ceux qui poursuivent l’Esprit et la Vérité ont toujours été en désaccord avec le système religieux. Il n’y a là rien d'unique ou de nouveau. Quand les prêtres catholiques ont dit à William Tyndale qu'ils étaient mieux sans les Lois de Dieu que sans les lois du Pape, Tyndale a dit: «Je défie le pape et toutes ses lois! Si Dieu épargne ma vie encore de nombreuses années, je ferai le garçon qui pousse la charrue pour en savoir plus sur les Écritures que vous!» Et il est entré dans la clandestinité et a commencé à traduire la Bible des langues originales vers l’anglais. 

Oh, les catholiques voulaient sa mort. L’Église d'Angleterre a voulu sa mort. Parce qu'il disait la vérité. Il a non seulement traduit les Écritures, il a aidé les gens à comprendre ce qu'elles voulaient dire, et il a exposé l'Église catholique et l'Église d'Angleterre dans le processus, et est devenu un ennemi de l’État. Et il savait que la meilleure façon d'aider le peuple était de leur permettre d'obtenir la Parole de Dieu dans leur propre langue et dans leurs propres mains, de sorte qu'ils puissent avoir un accès direct à la Parole de Dieu, et ne pas être redevable à l'église, ou au pape, ou au prêtre, au pasteur ou au roi, pour leur dire quoi penser et comment se comporter. Ils pourraient ainsi avoir une vraie relation avec Dieu qui ne soit pas fondée sur la religion. Et Dieu a épargné sa vie, le temps pour lui de terminer son travail, et ensuite ils l'ont attrapé et l'ont brûlé sur le bûcher. Mais les graines ont été plantées, et ils ne pouvaient pas arrêter ce qu'il avait commencé.



Mais c'est le système religieux, mon ami. C'est le même esprit de religion qui vous condamne pour la simple raison que vous n’allez pas à l'église, ne payez pas vos dîmes, ne supportez pas le pasteur et la dénomination. C'est ce même esprit religieux qui maintient le peuple de Dieu dans la servitude à ce jour et tente de tuer les prophètes et étouffer toute lueur d'Esprit et de Vérité. Et c'est pourquoi les enfants de Dieu quittent par dizaines de milliers et par millions. Ce n’est pas moi qui ai initié cela. Ce n'est pas nouveau. Lisez vos Bibles. Lisez vos livres d'histoire. Ce qui s'est passé pendant quelques mille ans maintenant. C'est un mouvement souverain de Dieu.



Et quant à mes amis dans le mouvement d'église de maison, vous n'avez rien à voir avec ça. Cela  n'a pas commencé avec vous, non plus. Vous n'en avez pas le monopole. C'est le mouvement de Dieu, pas le vôtre. Nous sommes privilégiés d'assister à quelque chose que le Seigneur est en train de faire, et c'est une chose merveilleuse, mais vous n'arrêtez pas de jouer avec, mettant vos mains partout, et la profanant par votre propre agenda. Certains d'entre vous ne connaissent rien de mieux. Vous n'avez tout simplement pas assez de maturité pour réaliser que vous venez de créer un nouveau système religieux. Et le reste d’entre vous sait exactement ce que vous êtes en train de faire, vous êtes juste en train de construire quelque chose pour vous-même, profitant du mécontentement des gens, construisant un nom pour vous-mêmes dans le processus.



Eh bien, vous apprendrez bien assez tôt. Finalement, vous allez comprendre cela à la dure, je suppose. En attendant, je passe juste derrière vous, ramassant les morceaux, et aidant les gens à voir que ce qui manque dans leur vie ce n'est pas une réunion, ou une autre façon de «faire» l'église. Ce qui manque, c'est qu’ils sont sortis de la religion, mais la religion n'est pas encore sortie d'entre eux. Ils ont un certain désapprentissage à faire. Ils ont de très grands nœuds qui doivent être démêlés avant qu'ils puissent vraiment expérimenter les choses en Esprit et en Vérité.



C'est ce que nous faisons ici. Nous sommes passionnés par cela, nous nous y sommes engagés, et si vous le voyez et l'avez à cœur, alors je prie que vous nous aidiez. Priez pour nous. Soutenez-nous. Envoyez-nous les blessés et les malmenés et les déprimés et les rejetés. Nous allons les prendre. Qu'allons-nous faire avec eux? Je n'ai pas toutes les réponses. Tout ce que je peux vous dire, c'est que j'ai été en bas de la route auparavant, je sais où elle mène, et je suis sorti de l'autre côté, et j'ai vu la terre promise. Il est temps de prendre les choses au sérieux, d’arrêter de tirer au flanc, de cesser de gaspiller du temps et de savoir où vous vous situez sur ces choses.



Je vous le dis, le temps est court. Les portes se ferment. La fenêtre d'opportunité ne sera pas ouverte éternellement. Jésus dit que le temps viendra où vous souhaiterez voir les jours du Fils de l'homme, mais vous ne les verrez pas. La nuit vient où personne ne peut travailler. Les hommes et les séducteurs méchants vont devenir de pire en pire. La direction de ce monde est à la baisse, et tout ce qui lui est connecté, y compris le système religieux, se dirige vers le bas avec elle. Cesser de défendre et de protéger ce que Dieu a déjà jugé et mis à part pour la destruction. Ne prenez pas le risque d'être détruit avec. Construisez votre maison sur le roc afin que vous puissiez résister à ce flot qui va venir sur la terre entière ; ou alors continuez tout simplement à gaspiller votre vie dans des choses vaines, et voyez où cela vous mène quand l'enfer se déchaîne.



C'est pour vous que ces choses sont dites. Il ne s'agit pas de moi. Je n'ai pas besoin de convaincre. Je vois déjà cela. Je suis prêt. Je suis en attente. Je prie pour le jour où cela  arrivera! Je prie pour le Jour du Seigneur, et l'accomplissement de la Volonté Éternelle et le dessein de Dieu en Christ. Chaque jour, je prie pour que Dieu prépare, préserve, protège et mette à part un Reste de vainqueurs qui ont la révélation de Jésus-Christ et porteront le témoignage de Jésus sur cette terre, un Reste qui démontrera la prééminence de Christ sur toutes choses, et assurera la continuité d'une foi centrée sur le Christ quand la vie et la société et le gouvernement, et le système religieux, et l'Internet, et tout ce que vous prenez pour acquis s’effondrera et sera renversé.



Mais aujourd'hui - en ce moment - notre objectif est de racheter le temps, et tirer le meilleur parti de chaque occasion que nous avons, pour encourager, édifier, soutenir, développer et aider le peuple de Dieu. C'est un jour pour la délivrance. Une journée pour la guérison. Un jour pour rejeter tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement. Un jour pour nous sortir de nous-mêmes et courir avec empressement vers le but pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu. Un jour pour trouver vous êtes censé être, et ce que vous êtes censé faire, et puis le faire de toutes vos forces – non pas pour plaire à l’homme ou obtenir les louanges de l'homme, mais pour plaire à Dieu - et vivre votre vie de telle manière que lorsque la porte est fermée et la fenêtre est fermée, vous puissiez dire: «J’ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi



(Traduction E. Colard)


Ceci est un extrait transcrit à partir d'un message enregistré. Vous pouvez écouter l'original ici. 





Dans le même ordre d'idée :


La vision d'Ove Falg.


Sortir de Babylone, oui, mais pour aller où ?


Réforme des structures ou réforme des coeurs ?  


La dynamique de l'Ekklésia.


Les structures de l’Église selon le plan de Dieu


Dans quelle Alliance sommes-nous ?




 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire