lundi 26 septembre 2011

La chair de « Jésus-Christ homme » était-elle différente de la nôtre ?



Il y a toujours eu dans l'histoire de l’Église des gens qui ont voulus attaquer la nature exceptionnelle de Jésus-Christ notre Sauveur. Certains ont nié son humanité en voulant n'en faire qu'un pur esprit n'ayant qu'une « apparence » physique, et d'autre, à l'opposé, ont prétendu qu'Il n'était qu'une créature de Dieu comme les autres et ont nié sa Divinité. 

Les premiers siècles ont retenti de ces débats interminables qui n'étaient que la démonstration d'une incapacité à croire simplement la Parole, qui nous montre de façon évidente que deux natures (humaine et divine) cohabitaient en Christ sans que l'une efface l'autre. Et c'est ainsi que le salut divin a pu parvenir jusqu'à nous, la Divinité venant habiter l'humanité (selon la promesse de Gen. 3 : 15.) pour y vaincre celui qui l'avait réduit en esclavage à cause de la peur de la mort :

« Ainsi donc, puisque les enfants ont en commun le sang et la chair, Lui aussi, pareillement, partagea la même condition, afin de réduire à l'impuissance, par sa mort, celui qui détenait le pouvoir de la mort, c'est-à-dire le diable, et de délivrer ceux qui, par crainte de la mort, passaient toute leur vie dans une situation d'esclaves. » (Heb. 2 : 14-15.)


En venant habiter une chair semblable à la nôtre, le Christ a fait la démonstration qu'en aimant Dieu de tout son coeur il est possible aux humains de vivre sans pécher. Car le péché n'est pas un problème physique, ni génétique, mais spirituel. Ce n'est pas par les gènes que le péché s'introduit dans nos coeurs, mais bien lorsque nous adoptons le même comportement que nos premiers parents. Selon ce que nous explique très bien l'apôtre Pierre :

« vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre, héritée de vos pères » (1 Pierre 1 : 18.)

Une nouvelle théorie.

J'ai découvert sur le net qu'il existe actuellement une nouvelle théorie qui s'attaque à la nature charnelle de Jésus en l'idéalisant tellement qu'elle finit par ne plus ressembler à la réalité humaine que le Christ est pourtant venu partager avec nous pour nous sauver.

Le même enseignant avait prétendu, il y a quelques années, que Jésus n'avait rien de commun avec notre nature charnelle, puisque (selon lui) Marie aurait porté un « ovule surnaturel » , ce qui faisait de Jésus une sorte d'extraterrestre n'ayant plus rien d'humain (sinon une « apparence »). Et aujourd'hui avec ce nouvel article, il semble vouloir aller encore plus loin, quoi qu'en formulant autrement la même problématique.

B177-La chair de Jésus était-elle identique à la nôtre?

Article de Henri Viaud-Murat.

A l'époque de son article sur « l'ovule surnaturel de Marie », j'avais eu l'occasion dans des échanges privés d'attirer l'attention de ce frère sur le danger d'avancer une telle thèse, infondée bibliquement mais qui semblait plutôt être la résultante d'un raisonnement ou une déduction ne pouvant en aucun cas faire l'objet d'un enseignement spirituel. Malheureusement mon avertissement fraternel n'avait rencontré aucun écho, ni même amené l'ombre d'une remise en question. La preuve en est qu'aujourd'hui nous allons encore plus loin avec ce nouvel article.

Les principes de la correction fraternelle selon Mathieu 18 : 11, semblent indiquer la nécessité de reprendre premièrement un frère en privé. Cependant, je signale que non seulement cet enseignement est public - et devrait à ce titre faire l'objet d'une remise en question publique - mais de plus, comme la première fois, pour ce nouvel article j'ai également alerté le frère sur le danger de cet enseignement, en mettant en évidence certaines de ses lacunes et ses nombreux aspects erronés. Avertissement qui n'a pas reçu un sort plus heureux que ceux concernant l'article sur l'ovule surnaturel. Puisque ma deuxième intervention n'a même pas été mise en ligne...

Étant donné que le frère n'est pas un simple chrétien, mais est considéré largement comme un enseignant fiable, il m'a semblé nécessaire de donner un plus large écho à une remise en question de ce type d'enseignement, afin d'agir conformément à ce que nous indique la Parole lorsqu'elle nous incite à ne pas donner foi à tout esprit ou tout enseignement, mais à discerner toutes choses.

« Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu. » (1 Jean 4 : 1 et 2.)

Mon but avec ce texte d'éclairage que je mets en ligne, n'est pas de jeter le discrédit sur ce frère, mais de permettre la mise en lumière des failles de ses déductions et des conclusions qu'il en tire, pour montrer les dangers de ces enseignements qui s'éloignent de la simplicité de la Parole et qui véhiculent des concepts erronés concernant la chair et le péché.

Je ne vais pas reprendre tout son article (que vous pouvez retrouver en entier en cliquant sur la question B117 en titre), mais je vais juste relever quelques aspects saillants de la conception de HVM que je commenterai en dessous. Pour la clarté de l'exposé, ses citations seront en rouge (parfois soulignées par moi) et mes commentaires seront en bleu.

Citation :
Le premier Adam était un esprit créé par Dieu, et incarné dans un corps physique formé de la poussière de la terre.

Nous nous trouvons ici devant une « proposition inversée » qui consiste à inverser les chronologies où les importances, dans l'intention de créer une dynamique verbale différente. Selon le Texte Inspiré de la Genèse, Adam n'était pas un esprit qui aurait existé AVANT la formation de son corps terrestre et il ne s'est pas donc pas incarné. Si on suit simplement le Texte Inspiré, Adam n'est pas « un esprit créé par Dieu » (comme HVM le prétend) mais il est un corps formé de la poussière et que Dieu a rendu vivant APRÈS sa formation physique en soufflant de son Esprit dans ses narines. Ce qui n'est pas la même chose ! Si les bases des raisonnements théologiques ne sont pas correctement appuyées sur la Parole, les conclusions ne pourront évidemment pas être justes non plus...

Citation :
Jésus, le dernier Adam, S’est donc également incarné dans un corps physique formé, lui aussi, de la poussière de la terre.

Et voilà comment il est fait subtilement ici une analogie avec des « faits inversés » qui ne sont pas Bibliques ! Si nous restons fidèle à ce dit exactement la Parole, Jésus ne s'est pas « ÉGALEMENT incarné », car il est le premier humain où la Parole Divine s'est incarnée dans sa Plénitude. Selon ce que nous dit Jean :

« et la Parole a été faite chair et a planté sa tente parmi nous, pleine de grâce et de vérité ». (Jean 1.)

et aussi :

« Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie selon la tradition des hommes, selon les principes élémentaires du monde, et non selon Christ. Car en Lui, habite corporellement toute la plénitude de la divinité. » (Col. 2 : 8-9.)

C'était une tente comme les autres. Ce qui la rendait exceptionnelle, ce n'était pas sa nature différente, mais Celui qui l'habitait pleinement et qui n'y laissait donc pas de place à la « loi du péché »...

Citation :
Le premier Adam avait été créé sans péché. Avant la chute, aucun péché n’habitait ni dans l’esprit ni dans le corps d’Adam.
Jésus, le dernier Adam, étant Dieu, n’a pas été créé. Étant sans péché, Il S’est incarné dans un corps physique également sans péché.
Ainsi, le corps physique de Jésus était semblable au corps physique d’Adam, avant la chute, et non à notre corps physique actuel, souillé par le péché originel.


Il n'y a aucun Texte Biblique qui laisserait entendre que ce serait le « péché originel » qui souillerait les humains qui descendent d'Adam et Eve. Cette histoire du péché originel qui souillerait l'homme a son origine dans le dogme romain non scripturaire de « l'immaculée conception » (ou il est notamment décrété que Marie aurait été «préservée intacte de toute souillure du péché originel»). il semble donc que HVM se soit laisser « polluer » par les mêmes motivations catholiques extra-bibliques qui voulaient donner une « sainteté particulière » au(x) corps humain(s) qui avaient hébergé le Sauveur du monde.

Citation :
« C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, mais tu m’as formé un corps » (Hébreux 10: 5).
Jésus, S’adressant à Dieu Son Père, dit qu’Il Lui a formé un corps.
Le fait que le corps physique de Jésus ait été « formé » par Dieu Lui-même exclut toute intervention humaine dans la formation de ce corps. Marie, la mère de Jésus, ne lui a transmis aucune hérédité humaine. Si cela avait été le cas, Jésus aurait hérité, par Marie, du péché originel dans Son corps physique.

La Vierge Marie a donc porté en son sein un enfant dont le corps avait été formé par Dieu le Père, par l’intermédiaire du Saint-Esprit. Et c’est dans ce corps qu’est venu S’incarner la Parole éternelle de Dieu, qui a été nommé par la suite Jésus, le Sauveur.

Il est donc impossible que le Seigneur Jésus ait hérité d’un corps physique dans lequel résidait une loi de péché, comme dans notre corps physique, depuis la chute

 Comment un serviteur de la Parole peut-il prétendre que Jésus n'aurait « aucune hérédité humaine », alors qu'il est très clairement écrit que le Christ est « né de la descendance de David SELON LA CHAIR » (Rom. 1 : 3.) ? Or nous savons tous que David a dit lui-même :

« Voici : je suis né dans la faute,
Et ma mère m'a conçu dans le péché. »
(Ps. 51 : 7.)

A l'opposé absolu de la théorie de HVM, l’Écriture nous confirme donc que Jésus est de la descendance « de David selon la chair », de cet ancêtre génétique du Christ qui avait été « conçu dans le péché »... 

Lorsque nous regardons la vie sainte que le Sauveur du monde a mené sur la terre malgré cette « hérédité », nous comprenons que cette histoire de « souillure du péché originel » est une gigantesque tromperie qui vient de raisonnements extra-bibliques et qui ne peut donc pas aider à une connaissance plus profonde de Dieu et de son Fils car elle nous éloigne de Celui qui est venu partager notre humanité.

Citation :
Si le Seigneur Jésus avait hérité d’un corps physique exactement identique au nôtre, il n’aurait pas été qualifié pour porter nos péchés dans Son corps sur le bois. Comment un corps déjà souillé par une loi de péché aurait-il pu porter le péché de l’humanité?

Ce qui souille l'homme ce n'est pas l'hérédité du péché, mais le fait d'y soumettre son coeur. Et comme le Christ-Jésus n'a jamais obéi au péché, le « corps de sa chair » n'était évidemment pas souillé. Il n'avait pas besoin d'un ADN différent pour être le Saint et le Juste.

Citation :
Il fallait donc que le corps de Jésus soit absolument pur de toute loi de péché. C’est ce que la Parole de Dieu nous confirme:
« En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit » (Romains 8: 2-4).

La chair de Jésus était « semblable » à la nôtre. « Semblable » ne signifie pas « identique ». « Semblable à… » signifie « à la ressemblance de… »

Le mot grec en question est « omoioo », avec différentes terminaisons. Il est employé dans des expressions importantes de l’Écriture qui -si elles étaient connues par ceux qui prétendent enseigner- devraient permettre d'éviter de refuser le fait qu'elle signifie également « à l'identique ». (Voir Heb. 4 : 15 , Jacques 3 : 9 , Phil. 2 : 7 ou le même mot est employé dans ce sens...)

Citation :
La chair du corps de Jésus ressemblait à la nôtre, en ceci qu’elle était composée de tous les atomes physiques qui composent notre propre corps. Mais ces atomes physiques ne comportaient aucune trace de péché.
C’est donc une erreur grave que d’affirmer que la chair de Jésus était identique à la nôtre.

Le problème de cette affirmation péremptoire, c'est qu'elle n'est appuyé sur aucune déclaration biblique ! Il n'existe aucun Texte Inspiré qui déclarerait que la chair du Christ était différente de la nôtre. Ce n'est que par des raisonnements et des déductions que HVM en arrive à affirmer ce genre d'idée.

Citation :
Cela démontre une incompréhension profonde de l’oeuvre du salut opérée par le Seigneur Jésus dans Sa chair sur le bois.
Si la chair du corps de Jésus avait été identique à la nôtre, cela signifie que Jésus nous aurait rachetés, non pas en portant nos péchés dans Son corps sur la croix, mais en ayant une victoire permanente sur la loi de péché qui aurait été présente dans Son corps.

Il a fait les deux : Il a obtenu une victoire permanente sur le péché et Il a porté également nos péchés sur le bois.

Il Se serait, en quelque sorte, comporté en permanence comme un Chrétien qui aurait constamment marché par l’esprit, en résistant victorieusement à toutes les sollicitations de sa chair de péché.
Ce n’est pas cela que nous révèle la Parole de Dieu.

Et bien si ! La Parole de Dieu nous révèle exactement le contraire que ce qui est écrit ci-dessus. Car le diable a continué à tenter le Christ jusqu'à la croix et une partie importante de la victoire du Fils de Dieu consiste à avoir résisté à ces tentations tout au long de son ministère terrestre.

« Après avoir achevé de le tenter, le diable s'éloigna de lui jusqu'à une autre occasion. » (Luc 5 : 13.)
« Mais Jésus se retourna et dit à Pierre : Arrière de moi, Satan ! Tu es pour moi un scandale (une occasion de chute), car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. » ( Mat. 16 : 23.)
« Les Pharisiens survinrent, commencèrent à discuter avec Jésus et, pour l'éprouver, lui demandèrent un signe venant du ciel. » (Marc 8 : 11.)
« Jésus, sachant qu'ils allaient venir l'enlever pour le faire roi, se retira de nouveau » (Jean 6 : 15.)
etc...

Citation :
Pour être jugé digne de porter dans Son corps, sur la croix, le péché du monde et toutes ses conséquences, le Seigneur devait avoir un corps absolument pur de tout péché.

Dans son argumentation, nous voyons que HVM considère le Christ comme passif, incapable de nettoyer par Lui-même sa chair sollicitée par le péché. Où est donc passée la dynamique de sanctification que le Christ a mis en oeuvre pour vaincre le péché ? Selon HVM, si le Christ n'avait pas eu une chair génétiquement différente de la notre, il aurait forcément été souillé.
Raconter aux disciples du Christ que leur génétique « souillée » les sépare radicalement de la vie sainte de leur Sauveur, n'est pas fait pour encourager et fortifier dans la foi les chrétiens qui se débattent dans une lutte constante contre les tendances pécheresses de leur chair !

Citation :
Il n’est nullement nécessaire d’avoir un corps sans péché pour être tenté! Adam et Eve avaient un corps sans péché lorsqu’ils ont été tentés, et ils ont succombé, Eve, parce qu’elle avait été séduite, et Adam, parce qu’il avait choisi volontairement de désobéir.
Un être parfait et sans péché comme. Adam a choisi de désobéir, parce qu’il avait été placé devant une épreuve très dure pour lui: il venait de voir son épouse bien-aimée manger du fruit de l’arbre de la connaissance. Il savait donc qu’elle venait de mourir spirituellement devant lui. Elle était perdue pour lui.
Il a dû choisir entre partager la mort avec son épouse, en perdant Dieu, ou demeurer fidèle à Dieu, en perdant son épouse chérie. Il a choisi de perdre Dieu et de mourir avec son épouse.

Là on sort un peu du sujet, mais nous pouvons constater également que HVM tire des conclusions étonnantes (qui ne trouvent aucun fondement dans l’Écriture) sur les motivations de la désobéissance d'Adam... Il serait intéressant de savoir comment ce genre de conclusions charnelles peuvent influer sur la vie de couple de ceux qui les tiennent...

Citation :
Les tentations auxquelles ont été soumises le Seigneur Jésus ont été de deux types. Il a d’abord été tenté en toutes choses, comme tous les êtres humains. Mais il n’était pas possible qu’Il succombe aux péchés auxquels les hommes succombent de manière courante: adultère, meurtre, vol, impudicité, jalousie, etc… Il était impossible que, dans Son âme pure, Il ait lutté, comme lutte un homme pécheur, contre la tentation de céder à de telles pulsions animales de la chair de péché, car Sa chair n’était pas une chair de péché.

En voulant à toute force différencier la chair de Christ de la notre, HVM est malheureusement en train de remettre de la distance là où le Christ est venu au contraire partager notre condition humaine pour nous ouvrir le chemin de la vie. La Parole incarnée en Jésus devient une sorte de superman aux gènes irréprochables, hors de portée et donc impossible à imiter (puisque c'est sa « chair exceptionnelle » qui serait différente de la nôtre et qui lui aurait permis d'être pur), alors que tout son ministère terrestre a été exactement le contraire, puisqu'Il est venu vaincre le péché sur son propre terrain, c'est à dire dans la faiblesse de la chair.

« Nous n'avons pas, en effet, un grand prêtre incapable de compatir à nos faiblesses ; il a été éprouvé en tous points à notre ressemblance, mais sans pécher. » (Heb. 4 : 15.)

Le Christ-Jésus n'était pas souillé par les impurs qui le touchaient, mais c'est Lui qui les purifiait. Contrairement au Temple terrestre qui pouvait être souillé par l'introduction de choses impures (voir Agg. 2 : 11-13.), le Temple du Corps de Jésus sanctifiait ceux qui le touchaient avec foi.

En voulant à toute force mettre l'hérédité de la génétique comme responsable de la souillure humaine (sous le prétexte non-scripturaire que la souillure du « péché originel » serait une tache indélébile), HVM s'éloigne complètement de l'enseignement biblique sur la chair et le péché. Cela créé des dynamiques qui n'ont rien de libératrices, puisqu'elles nous éloignent de la simplicité de l'enseignement biblique et dénaturent la réalité de l'incarnation. 

Celui qui enseigne ces choses devient alors le médiateur d'une pensée dont on ne trouve pas trace dans les Saintes Écritures et qui entrainera les gens à le suivre lui, au lieu de rechercher la révélation biblique de Jésus-Christ homme, Seul Médiateur entre Dieu et nous (1Tim. 2 : 5.) et Seul capable de nous faire participer à la Vie éternelle qui est en Lui.

Jean-Luc B



Dans le même ordre d'idée:









39 commentaires:

  1. Très intéressant...Merci

    RépondreSupprimer
  2. Concernant simplement l'incarnation (ou non) de Adam dans un corps, comment donc expliquer que c'est après avoir mangé la pomme qu'ils se sont rendus compte qu'ils étaient nus?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi Dieu dit de Jesus qu'Il lui a formé un corps????

      Alors que Dieu dit à Adam "croissez et multipliez" sous entendu que l'homme "multiplie" en "fusionnant" avec l'ovule/spermatozoïde?

      Et pourquoi Jesus est il "le deuxième Adam"?...et non son "descendant"?...

      Si Jesus a pu vaincre c'est qu'Il est Dieu...
      Et non un homme "x" qui a été habité du St Esprit...
      Il n'y aurait eu aucune différence avec nous en tant que Croyants!!!

      A ce moment là...nous aussi nous pouvons dire "nous sommes des dieux!"....

      Non Jesus est bien fils de l' Homme par la chair...mais Dieu par sa "nature"...

      Et Marie n'est pas "spéciale"...elle est une simple femme...

      C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit:
      Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande,
      mais tu m’as formé un corps; (HÉBREUX 10:5 LSG-FR)

      ...c'est Dieu qui lui a formé un corps....

      mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. (ROMAINS 7:23 LSG-FR)
      ...le péché est une loi qui habite dans le corps...le corps ne peut donc pas hériter de la Sainteté...Dieu doit nous en donner un autre...un qui n'est pas souillé...

      Jesus est mort parce qu'il a porté nos péchés sur lui!...
      Comment voulez vous que Jesus fut une victime sainte tout en étant souillé par le péché?...
      Son corps n'habitait pas le péché sinon il ne pourrait être notre rédempteur voyons....

      Voilà ce que dit Jesus de lui même!
      Et il leur dit: Vous êtes d’en bas; moi, je suis d’en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde. (JEAN 8:23 LSG-FR)

      Et oui...il est d'en haut
      Le dernier Adam...
      Venu d'en haut...
      Le seul qui puisse combattre le péché


      Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils,
      Et on lui donnera le nom d’Emmanuel,
      ce qui signifie Dieu avec nous. (MATTHIEU 1:23 LSG-FR)
      (ou parmi nous...dans certaines versions)...

      Dieu peut il être mi homme/ mi Dieu
      Il est pleinement Dieu...du début à la fin!...

      Dieu a voulu revenir établir une relation avec nous!
      Il est descendu parmi nous pour ensuite venir habiter en nous et anéantir la loi du péché..,

      Dieu n'est pas venu en chair pour nous montrer qu il souffre pour nous mais parce qu'il le devait...
      Car sans effusion de sang point de pardon...
      Jesus est une victime sainte de bout en bout...et c'est pour cela qu'il a pu porter nos péchés...
      Sinon ce ne serait pas valable...pour Dieu!
      Jesus devait combattre sur le plan de la chair..,
      Une victime sainte peut racheter le péché...pas un homme charnel pécheur...

      Ce que je dis, frères, c’est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite pas l’incorruptibilité. (1 15:50 LSG-FR)
      ...vousvoyez que la chair est souillee a cause du péché...et la condamnation
      Est étendue â Tous les hommes qui naissent après Adam...

      C'est pourquoi Jesus est celui d'en haut...
      Car son corps n'a pas èté retenu par la mort!...
      Car sonc corps "saint" ne pouvait être détenu par la mort...
      Jesus n est pas un homme sanctifié par le St Esprit
      Mais un homme saint de A à Z
      Jesus dit de lui mëme
      Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde; maintenant je quitte le monde, et je vais au Père. (JEAN 16:28 LSG-FR)

      Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis. (JEAN 8:58 LSG-FR)

      Il dit : "Je Suis"! Le nom de Dieu!...

      Non mais, Jesus est Dieu pleinement!...

      Merci!

      Sophie

      Supprimer
  3. Moi je suis ok avec Henri Viaud Murat
    Jesus est né d'en haut
    Dieu lui a formé un corps.
    De plus sachez qu'être descendant de David ne veut pas dire qu'il est charnellement issu de la chair de David...puisque le descendant de David n'est pas Marie!...c'est Joseph!!!!!

    Jesus n est pas un homme normal avec le St Esprit au dedans ou homme par Marie et Dieu par le St Esprit!...

    Jesus...c'est Dieu venu en chair!!!!
    DIEU!....

    C'est vous qui ne comprenez pas car vous êtes bloquès dans des raisonnements humains...

    Bien sûr que par Adam tous nous sommes...par la chair...condamnés!

    Pourquoi pensez vous que Dieu va faire ressusciter notre corps dans un corps neuf?...parce que notre chair est souillee par le péché et ne peut hériter du Royaume de Dieu!...

    Si la chair n'habitait pas le péché...nous n'aurions plus de lutte à la conversion voyons...

    Par votre Doctrine vous niez que Dieu soit VENU EN CHAIR...
    Mais vous estimez que Dieu puisse être à moitier homme à moitier Dieu...or Il est pleinement Dieu
    Puisque le nom de Jesus c'est aussi Dieu parmi nous
    (Emmanuel)

    Ce Jesus mi-homme/mi-Dieu n'est pas Jesus...
    Jesus est Dieu...,

    Dieu le Pere : Dieu au dessus de nous
    Dieu le Fils : Dieu parmi nous
    Dieu le St Esprit :Dieu en nous...

    Henri Viaud Murat ne s'est pas trompé...et il n'y aucune hérésie dans ses propos, bien au contraire....

    Vous voyez du danger où il n'y en a pas..

    Merci

    Sophie

    RépondreSupprimer
  4. Je voudrais rajouter que Jesus est "Fils de l'homme" par adoption tout comme nous lorsque nous devenons "enfants de Dieu" par adoption
    nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, (ÉPHÉSIENS 1:5 LSG-FR

    Il n'y a donc aucun problème pour Jesus d'être de la descendance d'Abraham tout en étant conçu entièrement par le St Esprit

    Jesus n'est fils de Marie et Joseph que par adoption...
    Jesus d'ailleurs va confirmer cela en disant juste avant d'expirer à Marie :
    Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils. (JEAN 19:26 LSG-FR)

    Car Marie n'était plus sa mère à partir du moment où il remontait vers son Père!...

    Elle ne fut sa mère que le temps de son
    Incarnation
    Sur la terre en tanf que "Fils de l'homme"
    Il n'était que pour un temps inférieur aux anges...

    Pleinement Dieu...de A à Z....

    Parce que des hommes remplis du St Esprit, il y en a plein l'Ancien Testament!'
    Cela n'a pas fait d'eux le messie!


    Cela me semble pourtant simple â comprendre...moins à expliquer...

    Merci

    Sophie

    RépondreSupprimer
  5. .
    Bonjour Sophie,

    Je ne suis pas certain que tu en sois consciente, mais tu es en train de recommencer en trois posts la plupart des tâtonnements historiques concernant les deux natures, charnelle et spirituelle du Fils de Dieu. Ces tentatives d’explications de l'incarnation ont duré plusieurs siècles de l'histoire de l’Église. La sagesse consisterait à rechercher d'abord ce qu'en ont dit les anciens qui nous ont précédé. De plus, cela permettrait d'éviter d'affirmer trop de choses qui sont absentes de l’Écriture et qui se trouvent seulement dans des raisonnements humains et charnels.

    Le problème de la théorie non scripturaire de HVM, c'est que le regard n'est plus orienté vers les réalités spirituelles éternelles, mais sur des explications génétiques laborieuses qui nous éloignent de la simplicité de la révélation biblique de l'incarnation.

    « Jésus venu en chair », ou pour le dire plus précisément : « Jésus venu DANS la chair », c'est cela la Bonne Nouvelle du salut. Car c'est « dans une chair semblable à la nôtre », avec ses faiblesses, que le Christ a vaincu et nous a délivré du pouvoir du péché.

    N'oublions pas que l’Écriture proclame clairement qu'Il est descendant « SELON LA CHAIR » de la lignée d’Ève, puis d'Abraham, en passant par Israël et David :

    « les Israélites.../ … les patriarches, de qui est issu, SELON LA CHAIR, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen !  »

    « cet Évangile... / ... concerne son Fils, né de la descendance de David SELON LA CHAIR  » (Rom. 1 :

    Il est exact que « la chair et le sang n'hériteront pas de l'incorruptibilité » (1 Cor. 15 : 50.), mais c'est néanmoins là, dans cette chair, que s'est situé le champ de bataille où s'est décidé notre libération. En prenant notre condition humaine et en habitant une chair semblable à la nôtre, c'est à dire mortelle, le Christ est venu vaincre celui qui nous rendait esclaves du péché à cause de notre peur de la mort :

    « Ainsi donc, puisque ces enfants ont en commun le sang et la chair, lui aussi, pareillement, a partagé la même condition, pour réduire à l'impuissance, par sa mort, celui qui détenait le pouvoir de la mort, c'est-à-dire le diable, et délivrer tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient retenus dans l'esclavage toute leur vie.  » (Heb. 2 : 14-15.)

    Il est cependant important de ne jamais oublier que, à la suite du Christ, ce n'est pas contre « la chair et le sang que nous avons à combattre, mais contre les principautés, contre les pouvoirs, contre les dominateurs des ténèbres d'ici-bas, contre les esprits du mal dans les lieux célestes » (Eph. 6.). Et dans ce combat, ce n'est pas un ADN céleste qui nous donnera la victoire, mais un cœur transformé par la foi dans la puissance de délivrance qui vient d'En Haut, et un esprit renouvelé par la présence vivante du Christ.

    Est-il besoin de préciser que contrairement à ce que tu écris, le Christ n'est pas un enfant adopté, car Il est Fils de toute éternité . Nous, par contre, nous sommes adoptés « en Christ » et c'est « en Lui » que nous devenons son Corps spirituel.

    En marchant sur ses traces par la foi, ayant commencé par naître selon la chair, nous sommes appelés à devenir en Lui « une habitation de Dieu en Esprit » (Eph. 2 : 22.). Pas besoin d'ADN spécial, ni d'ovule surnaturel (choses dont l’Écriture ne parle pas) pour accomplir cette oeuvre de Dieu. Il suffit d'y entrer dans la foi en Jésus-Christ, qui a partagé tous les aspects de notre condition humaine (à part obéir au péché) pour nous ouvrir ce chemin de délivrance.

    Combien il est important de bien suivre les conseils et l'exemple de l'apôtre Paul, en apprenant « à ne pas aller au-delà de ce qui est écrit » (1 Cor. 4 : 6.) !

    Jean-Luc B

    RépondreSupprimer
  6. Tatonnements historiques....
    Tu devrais prier et demander au Seigneur lui même qui dit vrai?
    Car sinon on tourne en reond et ce sont des discussions que Dieu qualifient d'inutiles et vaines....

    Sophie Mouanda

    RépondreSupprimer
  7. Et toi Jean Luc, ne vas-tu pas au-delà de ce qui est écrit en affirmant que Jesus "venu" chair signifie "mi homme mi Dieu?"
    La Bible parle t-elle de Jesus comme un homme fait Dieu ou de Dieu UN fait homme...ce qui ne veut pas du tout dire la même chose!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Jesus s'est fait Fils de l'homme et si je parle d'adoption...c'est dans le sens "généalogique" car pour moi Jesus n'est pas issu de la chair de Marie mais "Dieu lui a formé un corps charnel" qui est "saint" mais faible car la chair peut être tentée (Adam et Eve ont bien été tentés) sauf que Lui, comme Il est Dieu ne pouvait pas succomber comme un homme normal...
    Voilà le sens du mot "adoption"...

    Nous sommes de la race de Dieu par "adoption" et ce n'est pas par la chair...et pourtanf nous serons "semblables à Jesus " (nous le sommes déjà en esprit)...
    Semblable veut il dire que nous sommes de la nature de Dieu ?...

    Et bien de même être semblable à nous, ne veut pas dire que la nature de Jesus est humaine!...il reste Dieu de nature....

    Voilà comment je conçoit

    D'ailleurs bien qu'il fut annoncé que Jesus serait un descenfant de David...il ne l'est pas généalogiquement car La Bible ne ment pas et dit que c'est Joseph qui est descendant de David, pas Marie!...or il n'a pas "porté" Jesus, c'est Marie!
    Vous voyez donc à quel point Dieu parle d'une manière spirituelle et "cachée" qui ne sont révélées que par le St Esprirt...
    C'est pourquoi une étude théologique, intellectuelle, bien que très poussée...peut produire des erreurs...

    Penchons nous donc sur cette généalogie (et ne trouvons pas une explication
    Tarabiscotée de je ne sais où)
    Je ne mets que des extraits donc à lire...
    Ce passage me sauta aux yeux justement à l'époque où je priais que Dieu me révèle comment Il a pu être Dieu et naître d'une femme (entre autres passages)

    Matthieu 1:6
    Isaï engendra David. Le roi David engendra Salomon de la femme d'Urie;
    ....
    .Matthieu 1:16
    Jacob engendra Joseph, l'époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qui est appelé Christ.

    Pourquoi Dieu a intentionnellement pris une femme non
    Descendante de David mais son futur époux qui n'intervient pas du tout (il n'est que spectateur)...
    N'étant pas le pêre biologique, il prend Jesus comme son fils, il l'adopte en quelque sorte...

    Ne serait ce pas pour montrer la "divinité" de Jesus?...
    de bout en bout....

    Matthieu 1:20
    Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint-Esprit;
    L'enfant vient du St Esprit!...a t-elle pris part à la procréation
    De Jesus??????!!!!!!!
    Non .....

    RépondreSupprimer
  9. Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. (COLOSSIENS 2:8 LSG-FR)
    Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. (COLOSSIENS 2:9 LSG-FR)

    Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. (JEAN 1:14 LSG-FR)

    N'est ce pas limpide?

    Ce Jesus mi-homme, mi-Dieu n'est pas Dieu...
    C 'est une séduction...
    Encore une ....

    RépondreSupprimer
  10. Un verset m'interpelle encore :
    La Parole dit en Luc 3: 22 et le Saint Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe

    Ne pensez-vous pas que le Saint Esprit descendant sous une forme corporelle de Colombe montre encore une fois que Jesus est descendu du ciel sous forme corporelle comme cette colombe?...
    A moins que vous ne pensiez que Dieu a dû prendre une colombe de la terre et... Faire naître une colombe en s'accouplant avec et ainsi "devenir" une colombe!?
    ...car c'est exactement ce que vous dites de Jesus!!!!!

    RépondreSupprimer
  11. .
    Sophie,

    Tu parles inconsidérément de choses qui te dépassent.

    De plus, tu te contredis et tu contredis également la Parole.

    Tu te contredis lorsque tu écris : [[Moi je suis ok avec Henri Viaud Murat]], alors qu'il prétend dans ses « enseignements » que Jésus aurait un ADN spécial et qu'il serait issu d'un « ovule surnaturel » . Pourtant, dans un autre post tu prétends ne pas être d'accord avec ces deux arguments qui appuient pourtant sa théorie non scripturaire.

    Tu te contredis quand tu prétends dans un post que tu ne vas en rester là... et que tu continues pourtant à poster tes raisonnements et tes élucubrations de nombreuses fois sur le même sujet...

    Tu contredis la Parole lorsque tu déclares abusivement que le Christ n'est pas de la descendance d'Adam et d’Ève alors que l’Écriture affirme de plusieurs manières, et par plusieurs témoins, exactement le contraire.

    - Selon Genèse 3 : 15, c'est de la semence de la femme que sortira Celui qui écrasera la tête du serpent.

    - Selon Luc l'évangéliste Jésus-Christ est : « fils d'Adam, fils de Dieu.   » (Luc 3 : 38.)

    - Jean l'évangéliste nous déclare : « c'est de la descendance de David et du village de Bethléhem, d'où était David, que le Christ doit venir  » (Jean 7 : 42.)

    - L'apôtre ne dit pas autre chose : « il concerne son Fils, né de la descendance de David selon la chair » (Rom. 1 : 3.)

    et aussi : « Souviens-toi de Jésus-Christ, ressuscité d'entre les morts, issu de la descendance de David, selon mon Évangile » (2 Tim. 2 : 8.)


    Tu es dans l'excès inverse des témoins de Jéhovah. Eux insistent uniquement sur les Textes bibliques qui parlent de l'humanité du Christ, mais escamotent les autres. Et toi tu insistes uniquement sur les Textes qui parlent de sa Divinité tout en « oubliant » ceux qui nous parlent aussi incontestablement de son humanité.

    (.../...)

    RépondreSupprimer
  12. (.../...)

    La vérité se dévoile dans TOUTE la Parole, et non pas simplement dans certains Textes sélectionnés au détriment des autres. Même si aucun dogme ne pourra donner la Vie, il est cependant intéressant de savoir que l'identité du Christ se révèle dans la communion entre deux natures (charnelle et spirituelle) qui sont opposées entre elles et que le Fils de Dieu a pourtant réconcilié en Lui dans sa vie, sa mort et sa résurrection.

    Contrairement à ce que tu prétends, Il n'était pas « mi homme – mi Dieu », mais « parfaitement homme et parfaitement Dieu » et Il nous le démontre dans les Évangiles, comme le reste des Écritures l'avaient déjà annoncé.

    Cependant, la connaissance qui mène au salut n'est pas fondée sur une sagesse théorique appuyée sur des raisonnements humains, mais se trouve dans une relation intime et quotidienne avec Celui qui nous révèle le Père en nous faisant participer à sa Vie. La vie éternelle est attachée à cette communion intime qu'Il recherche avec chacun de nous, selon ce qu'Il a déclaré :

    « la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et Celui que Tu as envoyé, Jésus-Christ. » (Jean 17 : 3.)

    C'est cette manière de connaître que Paul avait bien compris, lorsqu'il déclare :

    « Mon but est de le connaître, Lui, ainsi que la puissance de sa résurrection et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si possible, à la résurrection d'entre les morts. Ce n'est pas que j'aie déjà remporté le prix ou que j'aie déjà atteint la perfection ; mais je poursuis (ma course) afin de le saisir, puisque moi aussi, j'ai été saisi par le Christ-Jésus. Frères, pour moi-même je n'estime pas encore avoir saisi (le prix) ; mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et tendant vers ce qui est en avant, je cours vers le but pour obtenir le prix de la vocation céleste de Dieu en Christ-Jésus. » (Phil. 3 : 10-14.)

    Voilà la seule connaissance qui n'enorgueillit pas celui qui l'acquière, parce qu'elle passe par la crucifixion de tout ce qui s'oppose en lui à la Vie d'En Haut.

    Jean-Luc B

    RépondreSupprimer
  13. Je n'ai pas vu que HVM avait parlé d'Adn et ovule surnaturel

    Pour moi Jesus est venu du ciel...conçu par le St Esprit

    Et dire que je parle de choses qui me dépassent

    Oh...quel orgueil cette faćon de dire "tu n'y comprends rien"..."moi je sais"...

    Pfff...
    En Christ il n y a ni homme ni femme
    Le St Esprit m'explique les choses
    C'est un enseignant infaillible

    RépondreSupprimer
  14. Qu'importe que je dise que j'en reste là...et que des versets me viennent à l'Esprit....

    Pense ce que tu veux de moi...peu m'importe...

    Mais ton discours est bizarre

    Un simple homme charnel pleinement Dieu...

    Suis je trop ignare pour comprendre ce qui pourtant est sensé être à la portée des simples?...

    RépondreSupprimer
  15. Si tu n'as pas vu ce que HVM a écrit et que tu te prétends pourtant d'accord avec lui, c'est que tu n'as pas eu la sagesse de le lire avant de prendre parti.

    Dieu est effectivement un enseignant infaillible, mais es-tu certaine de l'avoir bien compris ? Dieu ne se contredit pas, Lui.

    Jean-Luc B

    jean-Luc B

    RépondreSupprimer
  16. Si j ai lu il y a longtemps
    Et il faut cesser de me parler sur ce ton...

    Je parle essentiellement de Jesus venu en chair

    RépondreSupprimer
  17. Je ne prends pas partie de HVM mais pour Jésus

    Je ne défends pas TOUT HVM mais la doctrine de Jesus dans une chair selon moi spèciale car sainte....

    Et pour ce qui est des ancêtres de Joseph..,
    J'attends l'explication...

    Je ne peux que constater qu'il y a là une contradiction, une incohérence....

    Pourtant la Parole est vraie....

    Si Jesus est de la semence de Marie et aussi de la descendance de David au sens littéral...
    Lequel de ces 2 versets est bon?...
    Normalement les 2 non?...

    Donc....
    Qu'en déduire...

    RépondreSupprimer
  18. Je marche par conviction...
    Je ne peux pas aller contre ce qui est une conviction intérieure
    Sinon je me ferais menteuse....

    HVM est un homme de conviction lui aussi,,,
    Il est enseignant et enseigne ce dont il est vonvaincu...
    Peut on trouver sur terre 2 hommes de Dieu qui soient rigoureusement identiques dans leurs convictions?.,.et pourtant ils restent des hommes de Dieu..,
    Chacun évoluera à son rythme et grandira en maturité....
    Mais ce qui comptera au bout du compte c'est comment ces 2 hommes de Dieu auront fini!

    Si un jour Dieu me montrais que vous avez raison, je ne manquerais pas de vous en faire part!

    Néanmoins ma conviction est là....

    Priez donc pour moi et je prierai pour vous afin que Dieu éclaire chacun de nous!...

    Bonne Soiree!....


    Sophie Mouanda

    RépondreSupprimer
  19. Dieu ramène toujours ses enfants dans la vérité pourvu qu'ils aient soif de son enseignement!...

    RépondreSupprimer
  20. Sophie,

    Au lieu de continuer, tu devrais prendre le temps de méditer ce que dit TOUTE la Parole et t'y soumettre, même si tu n'arrives pas à la comprendre. Car ta connaissance partielle concernant la divinité de Jésus-Christ ne peut pas annuler et remplacer l'ensemble de ce qui est écrit sur son humanité.

    Jean-Luc B

    RépondreSupprimer
  21. Et bien vous vous prenez vraiment pour quelqu'un d'important vous!...c'est le moins que je puisse dire!!!!
    "ma connaissance partielle..."
    Parce que vous vous connaissez tout de la Parole???
    Quelle humilité!

    Vous ne m'avez aucunement convaincue alors que ce que je lis dans la même Bible que vous me conforte dans ma conviction que Jesus est venu de Dieu sous forme charnelle et non de l'homme ce qui eut fait de lui un demi-dieu...
    Dieu ne partagera pas sa gloire avec un homme....
    Venir en chair...signifie...venir sous une forme charnelle et non se "mèlanger" avec les gènes de l'homme....

    Et bien gardez vos convictions et utilisez votre "patience" pour quelqu'un
    d'autre...

    HVM a la patience ... Et,,, la douceur
    Vous, vous avez la patience..,et.,,la dureté
    Vous contenez votre agacement et cela se sent...

    Comment voulez vous "enseigner" de cette façon?...
    Un peu d'humilité vous ferai du bien!

    Bonne Continuation!

    De toutes façons j'en avais terminé de mes "élucubrations"!

    RépondreSupprimer
  22. JLB juste pour te dire que le texte de HVM sur la nature charnelle de Jesus que je viens de relire ne parle pas d'ovule surnaturelle!
    Voici le lien : http://bloghenriviaudmurat.wordpress.com/2011/09/21/b177-la-chair-de-jesus-etait-elle-identique-a-la-notre/

    Tu me fais passer pour une imbécile..,
    Alors lisez donc son texte et cessez d'inventer des choses,,,,

    J'attends aussi tes explication sur la descendance de David qui est Joseph et non Marie!
    De plus selon La Parole, Jesus est La parole et vient du sein du Pêre,,,comment a t-il pu changer de nature...et dètenir "une graine de péché" dans Son
    corps saint?...

    Tu vas me l'expliquer puisque tu connais TOUTE LA PAROLE contrairement à moi!...

    Merci JLB ... Pour ta patience....,

    Sophie Mouanda

    RépondreSupprimer
  23. .
    Sophie,

    Tu devrais vraiment relire le billet qui est en tête de cette page. Tu y verrais deux liens qui dirigent vers les « enseignements » de HVM dans lesquels il parle précisément de sa théorie de « l'ovule surnaturel ». Ce n'est pas parce que tu n'as pas fait attention que tu peux te permettre de nier ce qu'il a déclaré très clairement.

    Et au lieu de te vexer quand je parle de « connaissance partielle », tu devrais voir ce que Paul lui-même en dit dans 1 Corinthiens 13 : 9.

    Tu poses beaucoup de questions, mais je ne suis pas sûr que les explications que tu me demandes concernant la filiation humaine de Jésus-Christ pourraient te permettre de croire simplement la Parole. Si tu refuses de croire ce qui a été écrit sous l'inspiration de la grâce, mes explications ne pourront rien y changer.

    Est-il écrit, oui ou non, que :

    - Jésus-Christ est « Fils d'Adam » (Luc 3 : 38.) ?

    - Qu'il est « né de la descendance de David selon la chair  » (Rom. 1 : 3.) ?

    - Qu'il est « issu de la descendance de David  » (2 Tim. 2 : 8.) ?

    Chercher à savoir comment et pourquoi la Parole Vivante de Dieu a planté sa tente parmi nous est une autre histoire, et les explications théologiques plus ou moins farfelues ne manquent pas. Mais toi, pourquoi mets-tu les Écritures en doute ? Elles nous parlent en certains endroits d'une lignée spirituelle (voir Jean1.), mais la Bible nous parle également d'une lignée physique et charnelle (voir Luc 3 et les deux épîtres de ¨Paul citées plus haut.). Puisque Dieu ne se contredit pas, ceux qui croient en Lui sont tenus d'accepter ces deux lignées, car ce sont précisément elles qui font de Jésus un être exceptionnel, différent de tous ceux qui l'ont précédé.

    Avant de te précipiter à nouveau sur ton clavier, tu devrais prendre le temps de bien relire avec foi ce que l’Écriture nous déclare sur les deux natures du Fils de Dieu. Et lorsque le Parole Inspirée ne trouvera plus d'obstacle en toi, Elle pourra commencer à t'ouvrir à la compréhension de ces choses.

    Jean-Luc B

    RépondreSupprimer
  24. D'accord monsieur, je vais méditer la Parole...

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour tout le monde. Avant de critiquer le frère Henry, il faut comprendre ce qu'il veux dire. Même si son article m'a surpri au début, il faut aussi le saisir, à la lumière des écritures. Il (Jésus), dit lui même qu'avant Abraham, il fut. De plus, sa maman, est devenue enceinte par la vétue du Saint Esprit béni. Donc, le père physique du Seigneur, et Dieu lui même, exempt de toutes souillures. Donc, une chair semblable, n'est pas focemment identique. Meme s'il n'avais pas plus de facilité que ses contemporains, ou nous meme. C'est une chose difficile que l'on peu saisir que par le Saint Esprit. R

    RépondreSupprimer
  26. Mon cher R...

    Rectifions tout de suite certaines affirmations erronées.

    Ce n'est pas HVM que je juge, mais ses opinions lorsqu'elles s'éloignent de ce que nous apprend la Bible. Tu nous dis qu'il faudrait comprendre son enseignement à la lumière de l’Écriture, mais comment fais-tu pour adhérer à son idée d'une hérédité physique qui placerait le péché dans l'ADN, alors que cette idée farfelue est totalement absente des Textes Inspirés. ?

    De plus, tu prétends que « une chair semblable, n'est pas forcement identique  ». Pourtant, comme il est expliqué plus haut, l'emploi de ce mot dans le Nouveau Testament montre que la chair de Jésus-Christ était bien la même que la nôtre, puisqu'il n'est pas venu en tant qu'extra-terrestre, mais pour partager toute notre condition d'homme et vaincre Satan dans la faiblesse d'une chair semblable à la nôtre, mais qui n'a jamais obéi au péché et qui ne lui a donc jamais été soumise.

    Ne savez-vous donc pas que depuis Adam, chacun est esclave de celui à qui il obéi ? Ce n'est donc pas héréditaire, mais il faut reconnaître que -à part Jésus-Christ-tous les hommes ont malheureusement suivi le mauvais exemple de leur premier ancêtre. C'est lui qui avait introduit dans la Création cette mauvaise manière de faire qui conduit à la mort et que la Bible appelle « le péché ».

    « Ne savez-vous pas que si vous vous livrez à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice ? » (Rom. 6 : 16.)

    Le Christ n'est pas venu nous libérer d'un ADN souillé, mais d'un comportement pervers (« de la vaine manière de vivre héritée de vos pères  » :1 Pierre 1 : 18.) dont nos ancêtres nous avaient donné le mauvais exemple et que nous avons suivis. Voilà pourquoi nous sommes chacun pour notre part responsable devant Dieu. Personne n'est responsable de son hérédité, mais nous aurons des comptes à rendre pour nos pensées et nos actes.

    Le Saint Esprit nous a été donné pour comprendre la Parole, pas pour la contredire. N'inventons pas de nouvelles idées farfelues qui n'ont plus rien de scripturaires et qui mettent ceux qui y adhèrent dans la confusion.

    Jean-Luc B

    RépondreSupprimer
  27. Chèr frère Jean Luc. Je comprends bien ce que vous voulez dire. Bien évidemmment, j'ai saisi le fait que vous n'êtes pas en accord avec l'enseignement, pas le frère. Il n'y a aucun malentendu. Ce que je souhaite exprimer (pas imposer, ou parlant de façon outrageuse), c'est que ce que vous dites, est aussi vrai. Ma démarche est de comprendre simplement... Oui, notre Seigneur est venu dans une chair semblable, et j'avoue avoir fait fausse route en "jouant" sur le mot, mais pas de manière arrogante. Par contre, il y a deux points importants. La parole nous parle de 2 Adams. Si a cause du premier, l'humanité entière est plongée dans la mort dans sa nature a cause du péché. Mais le père physique du Seigneur est bien Dieu lui même. D'une nature differente de la notre, quoique, crées a son image. Je pense que c'est que veux souligner le frère Henry. Même si le mot extra terrsetre n'est pas mentionné, le mot lui meme signifie, en dehors de la terre, Dieu lui meme dans les cieux.. C'est pour cela que je suis en accord avec HVM, et en accord aussi avec ce que tu affirmes, qui est conforme a la parole. LOin de moi l'idée de "manger" a deux tables, mais a mon sens, les points de vues sont complémentaires. POur finir, c'est juste un point de vue personnel, dans le sens ou je ne suis pas un responsable d'église, mais un simple frere. Dieu vous bénisse au nom de notre Seigneur, et merçi d'avoir pri le temps de me répndre. Rachid.

    RépondreSupprimer
  28. Il y a deux généalogies données, à mon avis celle de Joseph (dans Matthieu) et celle de Marie (dans Luc). Les deux remontent à David...donc?

    Si Marie et Joseph sont tous deux descendants de David, Jésus aussi, non? Les gens se mariaient à cette époque avec des partenaires de la MÊME tribu.

    Enfin, dans la tradition biblique juive, on ne donne pas la généalogie d'une personne en partant de la mère, mais en partant du père, voilà pourquoi au lieu de dire "fils de Marie, fille d'Héli", il est dit "fils de Joseph, fils d'Héli", respect de la tradition biblique.

    Il fallait donner les deux généalogies pour prouver que Jésus est le Messie, issu de la tribu de Juda, en démontrant que Marie et Joseph sont bien tous deux descendants de David.

    Je me trompe peut-être...

    Amitiés

    Cerise

    RépondreSupprimer
  29. A part ça, je suis triste et OUTRAGÉE de voir qu'on dénigre les souffrances HUMAINES que Christ a vécues dans sa condition d'homme, en faisant croire qu'Il avait plus de facilité que nous à vivre une vie sans péché sous prétexte qu'Il aurait une chair non identique à la nôtre, une chair qui lui facilitait la résistance au mal ou à la tentation, quelle insulte pour Notre Seigneur :

    "Aux jours de sa CHAIR, Il a offert, à GRANDS CRIS et dans les LARMES, des PRIÈRES et des SUPPLICATIONS à celui qui pouvait le sauver de la mort, et il a été exaucé en raison de sa PIÉTÉ. Tout Fils qu'il était, Il a APPRIS L’OBÉISSANCE par ce qu'il a SOUFFERT. Une fois porté son accomplissement, il est devenu pour TOUS ceux qui Lui obéissent l'auteur d'un salut éternel, Dieu l'ayant déclaré grand prêtre selon l'ordre de Melchisédek. (Hébreux 5:7-10)

    Oui Il avait un avantage sur nous, ce n'est pas son corps "spécial" dénué de tout semence adamique ou quoi, ou une chair différente, non non non Christ était humain COMME NOUS et ce PLEINEMENT, son seul avantage sur nous c'est qu'IL aimait le Père PLUS que nous, car Il Le connaissait MIEUX que nous, Il a CHOISI d'obéir et d'aller à la CROIX:

    « Comme arrivaient les jours où il allait être enlevé, il prit la ferme résolution de se rendre à Jérusalem. » Luc 9, 51

    Sa mission a consisté justement à nous LE révéler et à nous inciter à LE suivre dans cette voie, car il est LE CHEMIN....Réfléchissons un instant: croyons-nous sincèrement que Christ nous demanderait d'être parfaits comme le Père si cela n'était pas possible? Dirait-Il "Je suis Le CHEMIN, suis-Moi" sur une voie sachant d'avance que nous ne le pourrions pas??? Est-il insensé?

    Il nous a montré le chemin en nous demandant de Le suivre pour y parvenir, si Christ avait un corps différent du nôtre, alors c'est peine perdue d'avance pour nous. Cela n'a pas de sens...quel est le but final de cette doctrine pernicieuse??? Je ne comprends pas ce raisonnement qui consiste à dire en gros: Jésus était homme, oui mais pas comme les humains, Il n'avait pas le mal en Lui, Il n'a pas hérité de la semence adamique...comme nous, c'est donc normal qu'Il n'ait jamais péché...Lui.

    Et toi sois fortifié et béni dans ton travail.

    Cerise

    RépondreSupprimer
  30. En 8 ans de chrétienté, c'est bien là la doctrine démoniaque la plus horrible que j'ai eu à entendre.
    Je crois qu'on confond la MALÉDICTION d'Adam qui a eu des conséquences sur tous les humains mais qui a été brisée par Jésus à la Croix avec les désirs et les œuvres de la chair qui sont contraires à Dieu. Dans le premier cas, on ne pouvait rien faire, cela nous condamnait à l'enfer et nous privait de Dieu, Jésus fut la solution. Dans l'autre cas, Jésus nous a enseigné qu'il était possible de résister "au péché qui couche à notre porte"...en attendant la délivrance de ce corps, il y a un corps dans ce monde, et un autre corps pour le monde d'en haut, rien de surprenant à ça.

    Jésus a dit: je ne vous lave que les pieds, le reste du corps est propre. Nous sommes lavés par l’œuvre de Jésus à la Croix mais seuls nos pieds qui marchent encore sur la terre doivent être lavés. Eh oui quand je serai à la maison (en-haut), je n'aurai plus à laver mes pieds, mais tant que je suis à l'extérieur j'aurai besoin que Jésus lave mes pieds, dehors c'est sale non? Qui marche les pieds nus dehors et ne lave pas ensuite une fois à la maison?

    Pour moi, il n'y a absolument pas de mal à comprendre que Jésus n'était pas "mi-homme, mi-Dieu", cela aurait fait de Lui un extraterrestre comme a dit JLB, mais Il était PLEINEMENT humain, PLEINEMENT Dieu.Eh oui qu'on le veuille ou non, Jésus a tout vécu comme nous (la faim, la soif, le sommeil, le rejet, la souffrance, les tentations, la peur, la tristesse, etc.) et Il a vaincu...sinon qu'a-t-Il vaincu? N'a-t-Il pas dit: "Courage, J'ai vaincu le monde" ?

    Et c'est une bonne nouvelle, un superbe encouragement que de savoir que je peux vivre dans un corps faible et arriver un jour quand même à la stature PARFAITE de Christ (Ephésiens) à condition de marcher sur Ses Voies et suivre Son Chemin et Lui obéir pleinement, c'est un choix, cessons les excuses et repentons-nous, c'est honteux d'insulter le Seigneur de cette façon.

    Je vais peut-être choquer mais en réalité qu'on soit sur la terre ou déjà dans la présence de Dieu, on a toujours le choix d'obéir ou non, c'est ce que je comprends, si Lucifer a été chassé du Royaume c'est qu'il a pu pécher en la présence même divine de Notre Seigneur...il a entraîné un tiers des anges avec lui non? Adam et Eve ont aussi choisi de désobéir dans la présence de Dieu...non? Non ce n'est pas notre marche sur la terre souillée qui nous empêchent d'être sans péché c'est notre ego et notre orgueil qui ne veut pas céder laisser le trône au Roi.

    J'ai eu beaucoup de mal dans mes premiers pas de chrétienne à comprendre que même dans la présence de Dieu, on peut choisir de se retourner contre Dieu, c'est ce qu'ont fait satan, un tiers des anges, adam et eve, leur péché n'était pas d'avoir croqué un fruit, mais d'avoir cédé à la tentation d'être comme des dieux, de se placer au-dessus de Dieu.

    Père, aide-nous à suivre Le Chemin et à fermer les oreilles à l'ennemi de nos âmes, sois notre soutien, donne-nous de T'aimer comme le Fils t'a aimé afin de communier avec Toi comme Lui a communié avec Toi, afin de T'obéir comme Lui T'a obéi, donne-nous de T'accorder le temps que Le Fils t'accordait aux jours de sa chair, donne-nous de passer des nuits à Te Prier et T'adorer comme le Fils le faisait, donne-nous de suivre Le chemin, Donne-nous d'arriver à la stature parfaite de Christ, donne-nous d'être parfaits comme Toi Tu l'es, car tout cela est Ta Volonté, tout cela est possible, cela ne dépend que de notre décision, aide-nous à le vouloir et ferme nos oreilles et nos coeurs à toutes ces fausses doctrines du Malin jaloux de Toi depuis toujours, sois béni Notre Père, au nom de Jésus-Christ, Amen"

    Cerise

    RépondreSupprimer
  31. Versets bibliques à méditer:

    JOB 4

    4.17 L'homme serait-il juste devant Dieu? Serait-il pur devant celui qui l'a fait?

    4.18 Si Dieu n'a pas confiance en ses serviteurs, S'il trouve de la folie chez ses anges,

    4.19 Combien plus chez ceux qui habitent des maisons d'argile, Qui tirent leur origine de la poussière, Et qui peuvent être écrasés comme un vermisseau!

    Cerise

    RépondreSupprimer
  32. Tout à fait d'accord avec ton 2ème commentaire, Cerise.

    Yannick

    RépondreSupprimer
  33. -Comment cela m'arrivera-t-il puisse que je ne connais pas d'homme?
    -Le Saint-Esprit te couvrira de son ombre, c'est pourquoi, le saint enfant qui naitra de toi sera appelé Fils de Dieu.
    Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux églises

    RépondreSupprimer
  34. avec toutes vos remarques dites moi qui est jesus! parcequ'en vous lisant j'en perd mon latin mes amis!!!

    RépondreSupprimer
  35. J'entends beaucoup de choses sur jesus, en lisant tous les sites qui utilisent les écritures, et déforment... On me dit que Dieu le père s'est fait tabernacle dans la personne humaine de jesus par son Esprit, dans ce cas il forme un tout et que jesus est dieu, ensuite on me dit que jesus n'est pas dieu, mais le fils de dieu et que ce sont des personnes differentes, on me parle de la nature de jesus avec des versions differentes... alors en résumé qui peut me dire qui est JESUS de manière simple comme s'il s'adressai à un payen et comment il a eu la victoire à la croix, pourquoi? et comment il a vaincu Satan, car on me parle de sa nature humaine d'autres surnaturel bref toujours en s'appuyant sur des versets bibliques... on y comprend plus rien du tout... merci de votre aide! de plus je voudrais enseigner cela a mon fils de 6 ans qui veut comprendre....

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour Vivi,

    Après avoir longuement débattu de ce sujet sur des sites unitariens, j'ai en préparation un billet qui exposera clairement ce que la Bible nous dit sur la Divinité du Fils. Après avoir parlé ici de son humanité, on parlera donc de sa Divinité. Mais n'en attends pas autre chose qu'une mise en perspective des différents Textes Inspirés qui nous en parlent. Car la Vie éternelle consiste à connaître le Fils et le Père (Jean 17 : 3.) et cette connaissance ne peut évidemment pas être uniquement intellectuelle, mais doit procéder d'une révélation divine, intime et personnelle, et de sa réception dans la foi. Il y a un moment où il devient nécessaire d'arrêter d'écouter les opinions des uns et des autres et où l'accession à la maturité chrétienne implique de recevoir simplement par la foi ce que La Parole Divine exprime dans les Textes Inspirés. Sinon on n'expérimente jamais la Vie d'En Haut, mais on ne reste indéfiniment que le suiveur de pensées humaines (trinitarienne, unitarienne, ou autres...) qui sont totalement incapables de donner la Vie.

    Jean-Luc B

    RépondreSupprimer
  37. bonjour,

    merci pour cet article qui ouvre les yeux de l'esprit et non ceux du raisonnement humain.
    Si Dieu, dans sa sagesse infiniment au dessus de la sagesse humaine (Jacques 3.14-15), a voulu être parfaitement homme sur terre au milieu de nous, et s'il peut avoir différents aspects comme nous le révèle les 4 faces des 4 êtres vivants (Ézéchiel 1 et Apocalypse 4), alléluia!, n'allons pas contredire Dieu lui-même! En plus, c'est ce qui fait notre salut.
    cela rejoint les enseignements que l'on trouve sur le site direct2vie, tv2vie.
    enfin, merci de ne pas faire acception de personne, quand la Sainte doctrine est en cause, et ce pour le salut de nos frères qui peuvent s'égarer. Dieu a voulu que nous soyons un corps pour s'édifier, alors merci de votre vigilance et de votre recadrage, selon la Parole et elle seulement.

    soyez encouragé et gardé par Dieu, en Jésus-Christ, qui est à la foi parfaitement homme, et parfaitement Dieu, selon les Écritures!
    bonne continuation.

    Anne

    RépondreSupprimer